International
URL courte
Par
122
S'abonner

Premier ministre libanais désigné, Saad Hariri a annoncé mercredi avoir présenté au président Michel Aoun une liste de ministres susceptible de former un gouvernement et espère obtenir une réponse jeudi pour mettre fin à une impasse politique qui dure depuis plus de neuf mois.

"C'est le moment de vérité", a déclaré Saad Hariri, qui a déjà occupé la fonction de chef du gouvernement libanais.

Le Liban est privé de gouvernement depuis que la dernière équipe dirigeante a fini par quitter ses fonctions quelques semaines après l'explosion du 4 août 2020 qui a tué des centaines de personnes et dévasté Beyrouth, la capitale.

L'impasse politique a amplifié la crise financière que traverse le pays et que la Banque mondiale a qualifiée de pire dépression de l'histoire moderne.

"Selon moi, ce gouvernement est capable de sauver le pays et d'éviter l'effondrement", a déclaré Saad Hariri, mandaté en octobre dernier pour former un gouvernement mais qui a éprouvé les plus grandes peines à constituer un cabinet d'union nationale face à l'ampleur de la crise politique, économique et sociale.

La France réclame depuis des mois la formation d'un nouveau gouvernement et la mise en place de réformes comme condition au déblocage de milliards de dollars d'aide.

Lire aussi:

Quelle forme pourrait prendre une «guerre mondiale» déclenchée par les États-Unis et la Chine?
Les vaccins à ARN messager modifient notre code génétique? La crainte des anti-vaccins passée au crible
Lassé du bâton occidental, le Liban se tourne vers la carotte de Téhéran, Moscou et Pékin
Tags:
Saad Hariri, Michel Aoun, Liban
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook