International
URL courte
Par
662059
S'abonner

La France est intéressée par le fait que la Russie fasse partie de l’Europe pour ne pas se tourner vers l’Asie, a annoncé ce mercredi Jean-Yves Le Drian à Washington lors de son déplacement aux États-Unis. Il a mentionné des initiatives françaises visant à maintenir le dialogue avec la Russie.

La France accorde beaucoup d’importance au dialogue avec la Russie qui s’inscrit dans les intérêts français et européens, a déclaré mercredi 14 juillet à Washington le ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian dans le cadre d’un débat organisé à l’ambassade de France aux États-Unis par le cercle de réflexion Fondation Carnegie pour la paix internationale.

La Russie fait partie de l’Europe et devrait garder des relations avec l’Europe, qui n’est pas intéressée par le fait que la politique russe s’oriente encore plus vers l’Asie, selon le chef de la diplomatie française.

Sommets avec la Russie

Jean-Yves Le Drian a indiqué que la France avait toujours prôné un dialogue avec la Russie, en se souvenant des multiples critiques soulevées contre Emmanuel Macron après sa rencontre avec Vladimir Poutine au fort de Brégançon en août 2019.

M.Le Drian a souligné que les contacts avec la Russie étaient indispensables pour assurer la stabilité et le caractère prévisible des relations internationales et garantir le contrôle des armements.

Le chef de la diplomatie française a mentionné dans ce contexte le récent sommet américano-russe

Sergueï Lavrov
© Sputnik . Le service de presse du ministère russe des Affaires étrangères

La rencontre entre le Président russe Vladimir Poutine et le 46e Président américain Joe Biden s’est tenue à Genève le 16 juin dernier.

Une semaine après les pourparlers entre les chefs d’État russe et américain en Suisse, la France et l’Allemagne ont lancé une initiative d’un sommet de l’Union européenne avec la Russie. La proposition a été faite à la veille du sommet de l’UE organisé les 24 et 25 juin 2021.

Malgré le soutien d’Emmanuel Macron et Angela Merkel, à l’issue de la rencontre à Bruxelles le 25 juin, les dirigeants de l’UE n'ont pas réussi à se mettre d'accord sur l’idée d'organiser prochainement un sommet avec Vladimir Poutine.

Lire aussi:

Pass sanitaire: des sanctions «totalement disproportionnées» pour les récalcitrants?
L'efficacité du vaccin de Pfizer est tombée à 39% face au variant Delta, constate Israël
Le gouvernement fait revoter les députés en pleine nuit pour imposer le pass sanitaire à l’hôpital
Tags:
dialogue, relations diplomatiques, Europe, France, Russie, Jean-Yves Le Drian
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook