International
URL courte
Par
L'accord JCPoA sur le nucléaire iranien signé à Vienne (2015) (27)
0 81
S'abonner

L'Iran n'est pas prêt à reprendre les négociations sur la relance de l'accord de Vienne avant la prise de fonction du président-élu Ebrahim Raisi, a déclaré mercredi une source diplomatique.

Selon cette source, qui préfère conserver l'anonymat, l'Iran a fait part de cette décision aux représentants européens agissant comme médiateurs dans les discussions indirectes entre Washington et Téhéran, qui ne reprendront pas avant la mi-août.

"Ils ne sont pas prêts à reprendre les discussions avant que le nouveau gouvernement ne soit en place", a dit la source, ajoutant qu'il n'était pas clair si cela signifiait avant qu'Ebrahim Raisi ne prenne ses fonctions le 5 août, ou avant que son gouvernement ne nommé.

Les pourparlers se sont ouverts en avril dernier pour tenter de convaincre les Etats-Unis de réintégrer le Plan d'action global commun (PAGC, ou JCPoA en anglais), dénoncé par Donald Trump en 2018, et l'Iran d'en respecter à nouveau les engagements.

Un porte-parole du département d'Etat américain a confirmé que l'Iran avait demandé un peu plus de temps avant la reprise des négociations afin de permettre la passation des pouvoirs dans le pays.

Dossier:
L'accord JCPoA sur le nucléaire iranien signé à Vienne (2015) (27)

Lire aussi:

Les mesures de restriction des activités reviennent en force malgré la campagne de vaccination
Un appel national à la grève lancé parmi les soignants pour s'opposer à l'obligation vaccinale
Les gangs de rue à l’assaut de Montréal: «La répression ne servira à rien»
Tags:
Iran, nucléaire
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook