International
URL courte
Par
346
S'abonner

Des manifestations ont éclaté dans la nuit à la suite de graves pénuries d'eau dans le sud-ouest de l'Iran, riche en pétrole, selon des médias iraniens et des vidéos publiées vendredi sur les réseaux sociaux, alors que le pays fait face à sa pire sécheresse depuis 50 ans.

Des vidéos montrent des manifestants brûlant des pneus pour bloquer une route et les forces de sécurité tentant de disperser la foule alors que des coups de feu sont entendus. Reuters n'a pas pu vérifier de manière indépendante l'authenticité de ces vidéos.

"La télévision publique devrait rapporter ce que nous disons et montrer l'image des buffles qui ont péri par manque d'eau", a déclaré un manifestant âgé dans une vidéo diffusée par le site d'information régional Asrejonoob.

En mai, le ministre iranien de l'Energie, Reza Ardakanian, a mis en garde contre des pénuries d'eau en été, affirmant que cette année était "l'une des plus sèches depuis 50 ans".

Les pénuries d'eau ont entraîné des pannes d'électricité suivies de manifestations dans plusieurs villes la semaine dernière. Certains ont exprimé leur colère à l'encontre du guide suprême, l'ayatollah Ali Khamenei, en scandant "Mort au dictateur" et "Mort à Khamenei".

Des milliers d'employés du secteur énergétique iranien ont aussi manifesté au cours des dernières semaines pour réclamer de meilleurs salaires et conditions de travail dans les champs gaziers du sud du pays et dans certaines raffineries des grandes villes.

L'économie iranienne s'est effondrée sous l'effet des sanctions américaines et de la pandémie de COVID-19, le pays étant le plus touché du Moyen-Orient par le virus.

Lire aussi:

Un Gilet jaune interpellé pour avoir remplacé le portrait de Macron par un QR code
Grève des sapeurs-pompiers: «Nous préférons attendre d’avoir des certitudes sur les vaccins»
Didier Raoult propose de se mettre de la vaseline dans le nez pour contrer le Covid-19
Face au «chantage» gouvernemental, ils préfèrent acheter un faux-vrai pass sanitaire par principe - témoignages
Tags:
Iran, eau
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook