International
URL courte
Par
436
S'abonner

Les créanciers du Soudan réunis au sein du Club de Paris ont accordé au pays un allègement de dette de 14,1 milliards de dollars sur les plus de 23 milliards de dollars (19,49 milliards d'euros) dus, et la restructuration du solde, a déclaré vendredi le président du Club de Paris, Emmanuel Moulin.

S'exprimant après la conclusion de l'accord jeudi, Emmanuel Moulin a exhorté les autres créanciers privés et publics du Soudan à accorder au pays un allégement de sa dette dans les mêmes conditions.

"Le Soudan s'est engagé à consacrer les ressources initialement destinées aux créanciers du Club de Paris pour financer les objectifs prioritaires", a déclaré le Club de Paris dans un communiqué.

Le Soudan est devenu éligible à l'allègement après l'autorisation accordée par le Fonds monétaire international (FMI) le mois dernier dans le cadre de l'initiative en faveur des pays pauvres très endettés (PPTE), sur la base d'un engagement en faveur de réformes macroéconomiques.

L'accord du Club de Paris annule immédiatement 14,1 milliards de dollars de dette publique extérieure et rééchelonne 9,4 milliards de dollars, dont les règlements pourront être différés pour intervenir après le 1er décembre 2024.

La dette du Soudan envers le Club de Paris et dont les principaux créanciers sont la France, L'Autriche et les États-Unis, sont constitués à plus de 99% d'arriérés et d'intérêts de retard accumulés depuis les années 1980. D'un montant total de 23,5 milliards de dollars, cette dette représente une part importante des plus de 56 milliards de dollars que le pays doit à ses créanciers étrangers.

"Nous chercherons à obtenir des résultats similaires ou meilleurs avec les pays créanciers en dehors du Club de Paris. C'est un début réussi", a déclaré le ministre des Finances soudanais, Gebreil Ibrahim, sur Twitter.

Le Soudan doit 20,3 milliards de dollars supplémentaires à des pays n'appartenant pas au Club de Paris, dont le Koweït, le principal créancier du Soudan avec 9,8 milliards de dollars, l'Arabie saoudite et la Chine. Il doit également au moins 6,5 milliards de dollars à des prêteurs commerciaux.

Le Club de Paris a ajouté dans son communiqué que les Fonds pour le développement du Koweït, de l'Arabie saoudite, d'Abu Dhabi et la République tchèque, tous non-membres du Club, avaient indiqué vouloir accorder au Soudan un allègement de sa dette dans des conditions comparables.

Lire aussi:

Un appel national à la grève lancé parmi les soignants pour s'opposer à l'obligation vaccinale
Plus de 80 CRS choisissent de dormir dans leur fourgon plutôt quand dans une caserne jugée «trop sale»
Les gangs de rue à l’assaut de Montréal: «La répression ne servira à rien»
La France constate une forte baisse du nombre de nouveaux cas quotidiens de Covid-19
Tags:
Soudan, dette
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook