International
URL courte
Par
81135
S'abonner

Un porte-parole de l'armée syrienne a déclaré que les missiles ont ciblé plusieurs points de la zone et que la plupart d'entre eux ont été abattus. Il a ajouté que l'ampleur des dégâts était en cours d'évaluation.

Les systèmes de défense aérienne syriens ont intercepté lundi des missiles israéliens tirés en direction de la zone d'Al Safirah, au sud d'Alep, a rapporté la presse officielle syrienne, une zone où Israël mène régulièrement des attaques pour lutter contre la présence grandissante de l'Iran.

Un porte-parole de l'armée syrienne a déclaré que les missiles ont ciblé plusieurs points de la zone et que la plupart d'entre eux ont été abattus. Il a ajouté que l'ampleur des dégâts était en cours d'évaluation.

Les forces de l'opposition syrienne ont dit dans un communiqué que l'attaque visait des bases des Gardiens de la révolution iranienne ainsi qu'un dépôt de munitions dans une zone où les travaux militaires de l'Iran ont été perturbés par des attaques israéliennes répétées au cours de l'année écoulée.

Damas n'a jamais reconnu publiquement que les raids israéliens visaient des installations iraniennes. Des sources militaires syriennes ont toutefois indiqué que Téhéran disposait d'une présence importante dans le nord du pays.

Un porte-parole de l'armée israélienne a simplement rappelé la position de Tsahal selon laquelle les informations de la presse étrangère ne sont pas commentées. Par le passé, des représentants de l'État hébreu ont toutefois souligné que les offensives aériennes israéliennes avaient permis de ralentir la prise de position de l'Iran en Syrie.

Il s'agit de la première attaque menée par Israël depuis l'entrée en fonction du gouvernement de Naftali Bennett le mois dernier.

Naftali Bennett a promis de poursuivre la politique de son prédécesseur, Benjamin Netanyahu, à l'égard de Téhéran en s'évertuant à contrer l'expansion militaire iranienne en Syrie.

Lire aussi:

La France a-t-elle vraiment annulé l’envoi d’un avion pour aider la Turquie, en proie aux incendies?
Le fils du chah d'Iran exhorte l'Occident à donner le coup de grâce à la République islamique
Un policier a mortellement neutralisé un automobiliste à Marseille
«Une menace pour la démocratie»: Emmanuel Macron s’insurge contre les anti-pass sanitaire
Tags:
Syrie, Alep, missile
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook