International
URL courte
Par
0 12
S'abonner

Des roquettes se sont abattues mardi dans la capitale afghane Kaboul, atterrissant près du palais présidentiel lors des prières organisées à l'occasion de la fête musulmane de l'Aïd el Kébir, ont rapporté des représentants et des médias locaux, sans que l'origine de l'attaque ne soit déterminée dans l'immédiat.

Trois roquettes se sont abattues à l'extérieur du palais présidentiel, a déclaré le porte-parole du ministère de l'Intérieur, ajoutant qu'aucune victime n'avait été rapportée dans l'immédiat.

Des images de télévision ont montré que l'attaque a provoqué l'interruption d'un rassemblement organisé à l'extérieur du palais auquel participait le président Ashraf Ghani.

Toutefois les prières se sont poursuivies alors que des explosions ont retenti, et Ashraf Ghani a par la suite prononcé un discours depuis un podium placé à l'extérieur du palais et diffusé en direct par les médias locaux.

Contrairement à certaines années, les taliban n'ont pas déclaré de trêve pour l'Aïd el Kébir cette année.

Lire aussi:

Le Conseil constitutionnel valide l'extension du pass sanitaire mais censure l'isolement obligatoire
Un ministre assure que l’État prendra en compte les «remarques» du Conseil constitutionnel, pourtant obligatoires
Le fils du chah d'Iran exhorte l'Occident à donner le coup de grâce à la République islamique
Tags:
Kaboul, roquettes
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook