International
URL courte
Par
0 23
S'abonner

La justice européenne se prononcera le 10 novembre sur le recours de Google contre une amende antitrust de 2,4 milliards d'euros infligée par la Commission européenne, ont déclaré mardi des sources proches du dossier.

Cette décision de l'exécutif européen contre Google, filiale d’Alphabet, remonte à 2017. Il lui reproche d'avoir profité de sa position dominante sur le marché des moteurs de recherche pour conférer un avantage systématique à son comparateur de prix, avantage abusif par rapport à ses rivaux européens plus petits.

Lors d'une audience tenue l'année dernière, Google a déclaré au Tribunal basé à Luxembourg que le cœur de son activité consistait à fabriquer des produits innovants et non à aider ses rivaux.

La société a également nié avoir favorisé son propre service.

Ni le tribunal ni Google n'ont pu répondre dans l'immédiat aux demandes de commentaires ou de confirmation de la date de la décision de l'UE.

La partie perdante pourra faire appel devant la Cour de justice de l'UE (CJUE), la plus haute juridiction européenne.

Au cours de la dernière décennie, Google a accumulé un total de 8,25 milliards d'euros d'amendes antitrust de l'UE.

Lire aussi:

Le Conseil constitutionnel valide l'extension du pass sanitaire mais censure l'isolement obligatoire
Un ministre assure que l’État prendra en compte les «remarques» du Conseil constitutionnel, pourtant obligatoires
Le fils du chah d'Iran exhorte l'Occident à donner le coup de grâce à la République islamique
«Une menace pour la démocratie»: Emmanuel Macron s’insurge contre les anti-pass sanitaire
Tags:
Google, justice, Union européenne (UE)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook