International
URL courte
Par
1130
S'abonner

La Russie a annoncé, mercredi, avoir produit au Vietnam un premier lot de son vaccin Spoutnik V, dans le but de faciliter l'accès à l'immunisation dans ce pays qui lutte pour contenir une vague de Covid-19.

Ce premier lot qui fait office de test a été produit en partenariat avec l'entreprise pharmaceutique publique vietnamienne Vabiotech, a annoncé dans un communiqué le Fonds russe des investissements directs (RDIF), qui a financé la conception du Spoutnik V.

La qualité de ce lot doit désormais être vérifiée par le centre Gamaleïa de Moscou, le concepteur du vaccin russe.

"Le RDIF et Vabiotech coopèrent étroitement dans le processus de transferts de technologie pour assurer un accès plus facile au Spoutnik V pour la population vietnamienne", a indiqué le directeur du Fonds russe, Kirill Dmitriev, cité dans le communiqué.

Le Vietnam est actuellement confronté à une flambée épidémique sans précédent de Covid-19, forçant le gouvernement à ordonner le confinement de plusieurs dizaines de millions d'habitants.

Cité en modèle de gestion de la crise sanitaire au début de la pandémie, le Vietnam a aujourd'hui du mal à se fournir en vaccins et seul 4,3 millions de doses ont été administrées à ce jour, selon les chiffres officiels.

La Russie cherche pour sa part à diversifier les sources de production pour le Spoutnik V, ses propres capacités étant limitées et dédiées en priorité à la population russe.

Elle a signé des accords de productions avec plusieurs pays, dont l'Inde qui doit produire à terme plusieurs centaines de millions de doses par an.

Lire aussi:

La France constate une forte baisse du nombre de nouveaux cas quotidiens de Covid-19
Sanofi a transmis une offre pour racheter l'américain Translate Bio
Troisième dose de vaccin: «Cela fait partie du plan de développement économique et actionnarial des labos»
Tags:
Vietnam, Spoutnik V
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook