International
URL courte
Par
6611
S'abonner

L'Iran a ouvert son premier terminal pétrolier dans le golfe d'Oman afin que ses pétroliers évitent le détroit d'Ormuz, au coeur de tensions régionales depuis des décennies, a annoncé jeudi le président Hassan Rouhani.

"Il s'agit d'une démarche stratégique et d'une étape importante pour l'Iran. Elle permettra de garantir la poursuite de nos exportations de pétrole", a déclaré Rouhani dans un discours télévisé. "Ce nouveau terminal d'exportation de brut montre l'échec des sanctions de Washington contre l'Iran", a-t-il ajouté.

Hassan Rouhani a précisé que l'Iran vise l'exportation d'un million de barils par jour (bpj) de brut à partir de Bandar-e Jask, un port situé sur la côte iranienne du golfe d'Oman, au sud du détroit d'Ormuz.

L'Iran a souvent menacé de bloquer le détroit si ses exportations de brut étaient freinées par les sanctions américaines, réimposées par Washington il y a trois ans.

Téhéran et l'administration du président américain Joe Biden sont en pourparlers depuis début avril pour relancer l'accord de Vienne de 2015, en vertu duquel l'Iran a accepté de limiter son programme nucléaire en échange de la levée de la plupart des sanctions internationales.

Lire aussi:

Une figure des anti-restrictions trouve un «camp Covid secret» dans les Landes, la préfecture dément
Avant de vacciner une ministre, Olivier Véran fait une gaffe et se lance dans l’autodérision – vidéo
Pass sanitaire dans les transports: entrée en vigueur «entre le 7 et le 10 août»
Tags:
Iran, pétrole
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook