International
URL courte
Par
4310
S'abonner

Le gazoduc Nord Stream 2 entre la Russie et l'Allemagne n'est "pas dans l'intérêt commun" de l'Union européenne et la Commission examinera avec les Etats membres de l'UE et des pays voisins l'accord conclu sur le sujet entre Berlin et Washington.

Les Etats-Unis et l'Allemagne ont annoncé mercredi un accord concernant Nord Stream 2 dans le cadre duquel Berlin s'est engagé à répondre par des sanctions à toute tentative de la Russie de se servir de l'énergie comme d'une arme contre l'Ukraine ou d'autres pays européens.

"Nous discuterons de cela avec les pays de l'UE et nos voisins, notamment l'Ukraine", a dit un porte-parole de la Commission européenne aux journalistes.

L'exécutif européen a aussi salué l'engagement de l'Allemagne à respecter "l'esprit et la lettre des lois sur l'énergie de l'UE", étant donné la volonté européenne de réduire la dépendance énergétique vis-à-vis de la Russie.

A Moscou, le Kremlin a exprimé jeudi son désaccord avec certaines formules figurant dans le compromis trouvé entre l'Allemagne et les Etats-Unis, assurant que la Russie n'avait jamais utilisé ses ressources en énergie comme une arme politique.

Lire aussi:

Quelle forme pourrait prendre une «guerre mondiale» déclenchée par les États-Unis et la Chine?
Les vaccins à ARN messager modifient notre code génétique? La crainte des anti-vaccins passée au crible
Lassé du bâton occidental, le Liban se tourne vers la carotte de Téhéran, Moscou et Pékin
Tags:
Allemagne, Nord Stream 2, Union européenne (UE)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook