International
URL courte
Par
0 02
S'abonner

Au moins 67 personnes sont mortes dans l'État du Maharashtra, dans l'ouest de l'Inde, à la suite de pluies torrentielles qui ont provoqué des glissements de terrain et des inondations, ont annoncé les autorités indiennes vendredi.

Les rivières du Maharashtra sont sorties de leur lit après l'évacuation de l'eau de barrages saturés. Il est tombé plus de 200 mm de pluie en 24 heures sur la côte Ouest, jusqu'à 594 mm dans certaines zones.

"De très fortes pluies inattendues ont déclenché des glissements de terrain dans de nombreux endroits et provoqué des crues", a déclaré Uddhav Thackeray, chef de l'exécutif du Maharashtra.
"Les barrages et les rivières débordent. Nous sommes obligés de libérer l'eau des barrages et, en conséquence, nous évacuons les personnes résidant près des berges des rivières vers des endroits plus sûrs."

La marine et l'armée indiennes contribuent aux opérations de sauvetage dans les districts côtiers, a-t-il précisé.

Au moins 36 personnes sont mortes à Taliye, à 180 km au sud-est de Bombay, lorsqu'un glissement de terrain a emporté la majeure partie de ce petit village, a déclaré Vijay Wadettiwar, un ministre régional.

Au moins quatre personnes sont mortes après l'effondrement d'un immeuble à Bombay même et 27 autres dans quatre glissements de terrain dans d'autres parties du Maharashtra, ont déclaré des responsables de l'exécutif local.

"Des opérations de sauvetage sont en cours dans différents endroits de Satara, Raigad et Ratnagiri. En raison des fortes pluies et des rivières en crue, nous avons du mal à déplacer rapidement les engins de sauvetage", a déclaré un fonctionnaire, qui a souhaité garder l'anonymat.

Des milliers de camions étaient bloqués sur une route nationale reliant Bombay à Bangalore, dans le sud du pays, la route étant submergée à certains endroits, a indiqué un autre responsable du Maharashtra.

Des centaines de villages et des dizaines de villes dans les zones touchées du Maharashtra étaient privés d'électricité et d'eau potable, a-t-il ajouté.

Lire aussi:

Quand la CIA s’associe à l’Ukraine pour générer des fake news sur les «mercenaires russes»
Les chômeurs non vaccinés privés d’allocations en Autriche
La maison d’édition Nawa bientôt dissoute par Gérald Darmanin
La France rappelle ses ambassadeurs à Washington et Canberra pour consultations
Tags:
Inde, inondation
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook