International
URL courte
Par
040
S'abonner

La justice tunisienne a ouvert une enquête contre le parti Ennahdha, son allié Qalb Tounes et la formation Aïch Tounsi, pour une affaire de financement étranger de leurs campagnes électorales en 2019, a indiqué mercredi le porte-parole du parquet Mohsen Dali

Cité par l'agence tunisienne de presse TAP, le porte-parole du tribunal de première instance de Tunis 1 et du pôle judiciaire économique et financier, Mohsen Dali a précisé que le ministère public près du pôle a entamé, depuis les deux premières semaines de juillet, l'examen de plusieurs dossiers qui concernent le mouvement Ennahdha, Qalb Tounes et l'association Aich Tounsi en lien avec des contrats de lobbying.

L'accusation adressée aux deux partis Ennahdha et Qalb Tounes et à l'association Aich Tounsi concerne "l'obtention de financements étrangers pour la campagne électorale et l'acceptation de fonds dont l'origine est inconnue pour financer la campagne électorale", a fait savoir M. Dali.

Selon la même source, une enquête a été également ouverte sur l'Instance Vérité et Dignité (IVD), l'Instance nationale de lutte contre la corruption (INLUCC) et la compagnie aérienne Tunisair.

Lire aussi:

Une voiture fonce sur une terrasse en centre-ville de Fontainebleau, plusieurs blessés
Sous-marins australiens: «Ce qu'il vient de se passer» pèsera sur l’avenir de l’Otan, selon Le Drian
Véran confirme un possible allégement concernant le pass sanitaire
Tags:
Tunisie, justice
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook