International
URL courte
Par
L'accord JCPoA sur le nucléaire iranien signé à Vienne (2015) (28)
1141
S'abonner

Le guide suprême de la Révolution iranienne, l'ayatollah Ali Khamenei, a déclaré mercredi que Téhéran n'accepterait pas les demandes "obstinées" de Washington durant les négociations sur la relance de l'accord de Vienne qui encadre les activités nucléaires iraniennes.

Il a ajouté que les Etats-Unis n'avaient pas apporté la preuve qu'ils n'abandonneraient pas à nouveau l'accord. "Les Américains ont agi de manière lâche et malveillante", a déclaré la télévision d'Etat citant l'ayatollah Ali Khamenei.

Un porte-parole du département d'Etat américain a déclaré que l'administration Biden avait été "sincère et inébranlable dans la poursuite d'une voie diplomatique pour parvenir à un retour mutuel au respect" de l'accord.

Depuis le mois d'avril, Téhéran et six puissances mondiales sont en pourparlers pour tenter de remettre sur les rails le Plan d'action global commun (PAGC, ou JCPoA en anglais), le nom officiel de l'accord de 2015, dénoncé en 2018 par l'ancien président américain, Donald Trump.

Les pourparlers indirects entre Téhéran et Washington ont été ajournées le 20 juin au lendemain de l'annonce de la victoire de l'ultraconservateur Ebrahim Raïssi à l'élection présidentielle iranienne.

Les parties impliquées dans les négociations n'ont pas encore annoncé quand reprendront les négociations.

Dossier:
L'accord JCPoA sur le nucléaire iranien signé à Vienne (2015) (28)

Lire aussi:

Sous-marins: «trahison» pour le ministère des Armées, mais pas de «catastrophe industrielle» pour Le Maire
Sous-marins australiens: la Russie tourne la France en dérision en rappelant les Mistral
Macron évoque la possibilité de «lever le pass» dans certains territoires
Tags:
Iran, États-Unis, nucléaire, Plan global d'action conjoint (JCPOA)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook