International
URL courte
Par
0 08
S'abonner

Une soixantaine de personnes ont été tuées par une crue-éclair survenue dans la nuit de mercredi à jeudi dans la province du Nouristan, dans le Nord-Est de l'Afghanistan, où environ 180 personnes sont toujours portées disparues, selon un nouveau bilan.

"Environ 60 corps ont été découverts - femmes, enfants et hommes - après la crue-éclair dans le district de Kamdesh", à environ 200 km au Nord-Est de Kaboul, déclenchée par des pluies torrentielles, a déclaré vendredi Hafiz Abdul Qayum, gouverneur de la province du Nouristan.

"Quelque 180 personnes sont en outre portées disparues, nous ne savons pas si elles sont vivantes ou mortes", a-t-il ajouté, précisant que la plupart des habitations des villages de la zone touchée, difficile d'accès, avaient été détruites.

En août 2020, une crue a fait plus d'une centaine de mort dans la ville de Charikar, capitale de la province de Parwan, à une soixantaine de km au nord de Kaboul.

Lire aussi:

Sous-marins australiens: «Ce qu'il vient de se passer» pèsera sur l’avenir de l’Otan, selon Le Drian
Une voiture fonce sur une terrasse en centre-ville de Fontainebleau, plusieurs blessés
Véran confirme un possible allégement concernant le pass sanitaire
Tags:
Afghanistan, inondation
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook