International
URL courte
Par
9403
S'abonner

La Pologne ne devrait pas rester membre de l'Union européenne à tout prix, a déclaré le ministre polonais de la Justice au cours d'une interview publiée vendredi, tout en s'insurgeant contre le "chantage" du bloc à propos des réformes du système judiciaire entreprises par Varsovie.

Les tensions vont croissantes entre la Pologne et Bruxelles sur la question de l'État de droit. Le mois dernier, l'UE a demandé à Varsovie de se conformer avant le 16 août, sous peine de sanctions financières, à une décision de la Cour de justice de l'UE (CJUE) demandant la suspension du système polonais de sanctions disciplinaires contre les juges.

"Je suis un farouche opposant au fait de succomber au chantage illégal de l'Union européenne exercé par la Cour de justice de l'Union européenne", a dit le ministre de la Justice, Zbigniew Ziobro, au quotidien Rzeczpospolita.
"La croyance selon laquelle l'UE est un bon oncle et nous donne de l'argent, et que nous devrions accepter toutes ses exigences à tout prix, est de la propagande et est fausse", a-t-il déclaré, ajoutant que la Pologne devait être dans l'UE mais pas à tout prix.

Zbigniew Ziobro, chef de file du petit parti ultraconservateur Pologne solidaire, membre de la coalition au pouvoir, est le principal auteur des réformes controversées du système judiciaire, que Bruxelles juge incompatibles avec le droit européen.

La présidente de la Cour suprême polonaise a partiellement gelé jeudi les travaux de la chambre disciplinaire qui se trouve au coeur de la querelle entre Varsovie et l'UE, bien que la coalition au pouvoir en Pologne soit profondément divisée sur la réponse à donner à l'ultimatum de Bruxelles.

Interrogé sur le maintien de son parti dans le gouvernement si la Pologne acceptait la décision de la justice européenne, le ministre de la Justice a répondu qu'il y avait des "limites au compromis".

Lire aussi:

Sous-marins: «trahison» pour le ministère des Armées, mais pas de «catastrophe industrielle» pour Le Maire
Sous-marins australiens: la Russie tourne la France en dérision en rappelant les Mistral
Macron évoque la possibilité de «lever le pass» dans certains territoires
Tags:
Pologne, Union européenne (UE)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook