International
URL courte
Par
2431
S'abonner

«Le genre de vue qui fait mal au cœur». Le spationaute Thomas Pesquet a publié des photos montrant l’ampleur des feux qui ravagent la Turquie. Il a alerté sur les conséquences du réchauffement climatique. 

Alors qu’une série de provinces turques font face à des incendies ayant fait plusieurs centaines de blessés depuis la fin juillet, l’astronaute français Thomas Pesquet, actuellement en mission de six mois dans la Station spatiale internationale (ISS), diffuse des photos permettant de mesurer la gravité de la situation.

Elles montrent les fumées gigantesques provoquées par les incendies de forêt.

Посмотреть эту публикацию в Instagram

Публикация от Thomas Pesquet (@thom_astro)

«Le genre de vue qui fait mal au cœur…», commente-t-il.

Réchauffement climatique en cause

Il s’inquiète ainsi des phénomènes météorologiques «effrayants» qui sévissent sur la planète.

«Même si on est loin depuis la Station, les phénomènes météo extrêmes sont effrayants: on sait que leur fréquence accrue et leur ampleur sont dues au réchauffement climatique et que des gens sont menacés au moment même où on les observe depuis l’orbite de la Terre», a écrit le spationaute en montrant «la fumée qui porte loin jusqu’à la Méditerranée».

Thomas Pesquet a également publié dans ce même post des images de l'ouragan Elsa qui a touché les Caraïbes au mois de juillet.

Situation en Turquie 

Depuis le 28 juillet, plus de 180 feux ont ravagé des forêts et des terres agricoles, ainsi que des zones habitées sur les côtes méditerranéennes de la Turquie.

Le 4 août, le feu a atteint une centrale thermique, située près de la ville de Milas, en provoquant son évacuation.

Selon un correspondant de Sputnik, l'incendie se poursuit ce vendredi 6 août dans la région. Il a précisé que les équipes creusaient un fossé entre la forêt et la centrale.

D’après le service de surveillance par satellite de l'Union européenne, la «puissance radiative» des incendies a atteint une intensité «sans précédent» depuis 2003.

Grèce en feu

Les conditions météorologiques sont en outre extrêmes en Grèce. Une vague caniculaire inédite en plus de trois décennies a déclenché des incendies simultanés à travers le pays.

Les feux violents font rage aux portes d’Athènes et dans plusieurs régions en ayant provoqué l’hospitalisation les 5 et 6 août de 16 personnes, légèrement brûlées ou souffrant de problèmes respiratoires, indique l’AFP.

Lire aussi:

Sous-marins australiens: «Ce qu'il vient de se passer» pèsera sur l’avenir de l’Otan, selon Le Drian
Une voiture fonce sur une terrasse en centre-ville de Fontainebleau, plusieurs blessés
Véran confirme un possible allégement concernant le pass sanitaire
Tags:
Turquie, Grèce, incendie, incendie de forêt, ISS, Thomas Pesquet
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook