International
URL courte
Par
51414
S'abonner

Le corps de Bakhta Ramdani, célèbre véliplanchiste algérienne, a été retrouvé au début du mois de juin sur les côtes espagnoles. Âgée de 69 ans, la sportive avait disparu en mer début mars. Des analyses ADN effectuées par les autorités espagnoles viennent de confirmer son identité.

Son amour pour la mer aura eu raison d’elle. Le corps de Bakhta Ramdani a été retrouvé par des pêcheurs, le 3 juin, au large de Xabia, une localité proche d’Alicante, au sud-est de l’Espagne. Âgée de 69 ans, mère de trois enfants, Bakhta Ramdani était férue de sports de glisse. Elle avait disparu au début du mois de mars après être sortie avec sa planche à voile dans la région de Tipaza (100 kilomètres à l’ouest d’Alger), où elle résidait.

Le journal espagnol El Periódico qui a rapporté l’information, a précisé que le corps avait été retrouvé vêtu de sa combinaison et de son harnais de protection. Les experts de la Garde Civile espagnole ont réussi à l’identifier après avoir effectué des analyses ADN. Il semble que le vent et les forts courants marins l’ont conduite à plus de 300 kilomètres des côtes algériennes. Mais les circonstances exactes de son décès n'ont pas été déterminées.

Nassim Zergui, navigant et secouriste de la région d’Alger, indique à Sputnik que la houle dans cette partie de la Méditerranée peut transporter une embarcation ou un corps sur des centaines de kilomètres.

«Tout est possible en mer, le mouvement de la houle peut même conduire jusqu’à l'océan Atlantique. Difficile de dire dans quelles conditions est décédée Bakhta Ramdani mais ce qui est certain c’est que sa combinaison en néoprène lui a permis de continuer à flotter tout en protégeant une grande partie de son corps des prédateurs», souligne-t-il.

La nouvelle a été accueillie avec beaucoup d'amertume par les internautes algériens qui ont rendu hommage à une femme valeureuse, représentant «une source d'inspiration».

Le 11 mars, quelques jours après sa disparition, la presse algérienne avait annoncé que Bakhta Ramdani avait été retrouvée suite à la découverte d’un corps sur une plage de Jijel, à 400 kilomètres à l’est du lieu de sa disparition. Une information qui a cependant été démentie par la Protection civile algérienne.

Bakhta Ramdani a pratiqué différents sports depuis son enfance, notamment le karaté et la boxe. Invitée d’une émission de télévision, elle a raconté s’être passionnée pour la planche à voile après avoir découvert cette discipline en Tunisie. Installée dans les Caraïbes, elle a continué à se perfectionner avant de se lancer dans les compétitions internationales. Tante maternelle de l’internationale de football français Nabil Fekir, Bakhta Ramdani était revenue en Algérie pour se transmettre sa passion de la planche à voile aux nouvelles générations.

Lire aussi:

Sous-marins: «trahison» pour le ministère des Armées, mais pas de «catastrophe industrielle» pour Le Maire
Sous-marins australiens: la Russie tourne la France en dérision en rappelant les Mistral
Macron évoque la possibilité de «lever le pass» dans certains territoires
Tags:
Espagne, Algérie, sport
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook