International
URL courte
Par
0 05
S'abonner

Quelque 120.000 travailleurs migrants au Liban ont besoin d'une aide "urgente" pour survivre à la crise économique inédite que traverse le pays, a indiqué mardi l'Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Parmi les 210.000 travailleurs migrants au Liban, 120.000 ne peuvent plus manger à leur faim et ont besoin d'une "assistance humanitaire urgente", a averti l'OIM.

"Ils ont perdu leurs emplois. Ils ont faim, ne peuvent accéder aux soins médicaux, et ne se sentent pas en sécurité", a expliqué, dans un communiqué, Mathieu Luciano, directeur du bureau de l'OIM au Liban.
"Beaucoup d'entre eux sont tellement désespérés qu'ils veulent quitter le pays, mais ils n'ont pas les moyens" de voyager, a-t-il ajouté.

Le Liban fait face à l'une des pires crises économiques de l'histoire depuis 1850, selon la Banque mondiale. La livre libanaise a perdu plus de 90% de sa valeur par rapport au dollar depuis l'automne 2019.

Aujourd'hui, 78% de la population libanaise vit sous le seuil de la pauvreté --contre 55% l'an dernier et moins de 30% avant la crise--, a indiqué la semaine dernière le Bureau de la coordination des Affaires humanitaires (OCHA). Au moins 36% de la population vit dans une extrême pauvreté.

Lire aussi:

Sous-marins australiens: «Ce qu'il vient de se passer» pèsera sur l’avenir de l’Otan, selon Le Drian
Une voiture fonce sur une terrasse en centre-ville de Fontainebleau, plusieurs blessés
Véran confirme un possible allégement concernant le pass sanitaire
Sous-marins: Canberra et Washington réagissent au rappel des ambassadeurs français
Tags:
Organisation internationale pour les migrations (OIM), Liban
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook