International
URL courte
Par
2211
S'abonner

L'Albanie a répondu positivement à la demande de Washington d'accueillir temporairement des réfugiés afghans demandeurs de visas pour entrer aux États-Unis, a annoncé dimanche le Premier ministre, Edi Rama, alors que les forces taliban sont en passe d'entrer dans la capitale afghane, Kaboul.

Edi Rama a rapporté que l'administration du président Joe Biden avait récemment demandé à l'Albanie, qui est membre de l'Otan, si elle pouvait servir de pays de transit pour des réfugiés afghans dont la destination finale est les États-Unis.

"Nous ne dirons pas 'non', pas seulement parce que nos grands alliés nous le demandent, mais parce que nous sommes l'Albanie", écrit Edi Rama sur son compte Facebook.

Des sources ont déclaré cette semaine à Reuters que l'administration Biden avait eu des discussions à ce sujet avec des pays comme le Kosovo et l'Albanie.

Au Kosovo, Luan Dalipi, chef de cabinet du Premier ministre Albin Kurti, a fait savoir que son gouvernement était en contact avec les autorités américaines pour héberger des réfugiés afghans depuis la mi-juillet.

En 2014, l'Albanie a accepté l'arrivée sur son sol de quelque 3.000 membres de l'Organisation des moudjahidine du peuple d'Iran, qui se sont installés dans un camp près de Durres, le principal port du pays.

Lire aussi:

Sous-marins: «trahison» pour le ministère des Armées, mais pas de «catastrophe industrielle» pour Le Maire
Sous-marins australiens: la Russie tourne la France en dérision en rappelant les Mistral
Macron évoque la possibilité de «lever le pass» dans certains territoires
Liban: avec l’arrivée en grande pompe du pétrole iranien, le jour de gloire du Hezbollah?
Tags:
Albanie, Afghanistan, migrants, réfugiés
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook