International
URL courte
Par
Offensive des talibans après le retrait US d’Afghanistan (86)
11964
S'abonner

Les États-Unis ont décidé d’allouer un contingent complémentaire de 1.000 militaires pour aider à l’évacuation de Kaboul, selon Reuters. Ce dimanche 15 août a été marqué par l’entrée des talibans* dans la capitale afghane et le départ du pays de plusieurs hauts responsables du gouvernement, dont le Président.

Les autorités américaines ont autorisé ce dimanche 15 août l’envoi en Afghanistan d’une unité supplémentaire de 1.000 soldats afin d’assister l’évacuation de Kaboul, a annoncé l’agence Reuters se référant sur un responsable du Pentagone.

Selon la source du média, ce contingent, ainsi que 5.000 militaires annoncés par la Maison-Blanche plus tôt cette semaine, sera également affecté de la 82e division aéroportée. 

Le nombre total de militaires américains attendus en Afghanistan est donc porté actuellement à 6.000.

Nouvelle ère pour l’État afghan

Ce dimanche 15 août a été le dernier jour du pouvoir des autorités afghanes dirigées par le Président Ashraf Ghani.

Suite à une offensive rapide des talibans* à travers l’Afghanistan ces derniers mois, Kaboul, le dernier rempart du gouvernement afghan, a été encerclée par les combattants, qui semblent terminer dans la capitale leur campagne militaire presque sans tirer.

Sur fond d’évacuations du personnel de plusieurs missions diplomatiques, le Président du pays Ashraf Ghani a quitté l’Afghanistan «pour éviter un bain de sang».

*Organisation terroriste interdite en Russie

Dossier:
Offensive des talibans après le retrait US d’Afghanistan (86)

Lire aussi:

Quand la CIA s’associe à l’Ukraine pour générer des fake news sur les «mercenaires russes»
Les chômeurs non vaccinés privés d’allocations en Autriche
La maison d’édition Nawa bientôt dissoute par Gérald Darmanin
Tags:
États-Unis, Afghanistan, troupes US, talibans
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook