International
URL courte
Par
171
S'abonner

La police de Hong Kong a annoncé mercredi avoir arrêté quatre étudiants pour «apologie du terrorisme» après que leur syndicat étudiant a adopté le mois dernier une motion de deuil pour la mort d'un quinquagénaire ayant poignardé un policier avant de se suicider.

Un policier a été poignardé le 1er juillet dernier, alors qu'il était en service pour empêcher les manifestations à l'occasion de l'anniversaire de la rétrocession de Hong Kong à la Chine en 1997. L'attaquant, âgé d'une cinquantaine d'années, s'était ensuite suicidé.

Le policier a survécu à ce que le Secrétaire à la sécurité Chris Tang a qualifié d'acte terroriste perpétré par un «loup solitaire».

Peu après l'attaque, quelques dizaines de membres du syndicat étudiant de l'université d'Hong Kong ont passé une motion, retirée depuis, commémorant la mort du quinquagénaire et «appréciant son sacrifice».

Les dirigeants du syndicat ont depuis démissionné et se sont excusés pour cette motion «inappropriée».

Les étudiants arrêtés sont âgés de 18 à 29 ans et la police interrogera ceux qui ont voté en faveur de la motion.

Lire aussi:

Sous-marins australiens: «Ce qu'il vient de se passer» pèsera sur l’avenir de l’Otan, selon Le Drian
Une voiture fonce sur une terrasse en centre-ville de Fontainebleau, plusieurs blessés
Véran confirme un possible allégement concernant le pass sanitaire
Sous-marins: Canberra et Washington réagissent au rappel des ambassadeurs français
Tags:
Hong Kong, police
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook