International
URL courte
Par
0 15
S'abonner

L'Amérique latine sera, dans un avenir proche, l'une des régions les plus touchées par le réchauffement de la planète et subira les impacts les plus extrêmes du changement climatique, selon un nouveau rapport de l'Organisation météorologique mondiale (OMM).

« L'avenir semble déjà être là : les pires sécheresses depuis 50 ans dans le sud de l'Amazonie et des ouragans et inondations records en Amérique centrale au cours de l'année 2020 seraient la nouvelle normalité qui attend l'Amérique latine », d’après le Rapport 2020 de l'OMM sur l'état du climat en Amérique latine et dans les Caraïbes.

L’étude souligne que l'Amérique latine et les Caraïbes sont l'une des régions du monde les plus touchées par le changement climatique et les phénomènes météorologiques externes qui causent de graves dommages à la santé, à la vie, à l'alimentation, à l'eau, à l'énergie et au développement socio-économique de la région.

Elle indique également que les événements liés au climat et leurs impacts ont coûté la vie à plus de 312.000 personnes en Amérique latine et dans les Caraïbes et ont affecté plus de 277 millions de personnes entre 1998 et 2020.

« L'Amérique latine devrait être l'une des régions du monde où les effets et les impacts du changement climatique, tels que les vagues de chaleur, la baisse des rendements agricoles, les incendies de forêt, l'appauvrissement des récifs coralliens et les événements extrêmes liés au niveau de la mer, seront les plus intenses », fait observer la même source.

Le rapport affirme que la limitation du réchauffement de la planète à moins de 2,0 degrés Celsius, comme le dicte l'Accord de Paris sur le climat, est essentielle pour réduire les risques dans une région qui est déjà confrontée à des asymétries économiques et sociales pour son développement durable.

Pour le Secrétaire général de l'Organisation météorologique mondiale, « la région d'Amérique latine et des Caraïbes est et restera confrontée à de graves crises socio-économiques dues à des phénomènes hydro-météorologiques extrêmes ».

Selon Petteri Taalas, cité par l’étude, la situation a été aggravée par les impacts de la pandémie de Covid-19 et le redressement de l'après-Covid sera un défi majeur. « Pour assurer cette reprise, il est essentiel de continuer à faire progresser l'objectif de développement durable 13, qui appelle à une action urgente pour lutter contre le changement climatique et ses impacts », a souligné M. Taalas.

Lire aussi:

Pas si brouillés? Mélenchon était bien présent aux cinquante ans d’Éric Zemmour
Macron demande pardon aux harkis, il est interrompu en plein discours - vidéo
«Le Pr Raoult est responsable de milliers de décès évitables dans les pays francophones», selon un microbiologiste belge
«Impensable d'avancer»: la France passe l’éponge sur l’accord de libre-échange entre l’UE et l’Australie
Tags:
Amérique latine, climat
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook