International
URL courte
Par
Retour des talibans au pouvoir en Afghanistan, août 2021 (140)
083
S'abonner

L'Iran, pays inquiet des retombées du conflit en Afghanistan voisin, a appelé lundi «toutes les parties» afghanes à arrêter la violence et à commencer les négociations afin de former un gouvernement «représentatif de la diversité» du pays.

«Il n'y a pas de solution militaire à la crise que traverse l'Afghanistan depuis la prise du pouvoir des talibans* à Kaboul le 15 août à la faveur du retrait progressif des troupes américaines du pays», a annoncé le porte-parole des Affaires étrangères iraniennes, Saïd Khatibzadeh, lors d'un point de presse télévisé.
«Tous les groupes et tous les camps politiques doivent s'abstenir de recourir à la force et s'engager dans la voie de la négociation et du dialogue», a indiqué M.Khatibzadeh.
«L'Iran espère que le peuple et les différents groupes afghans saisiront l'occasion du retrait des forces étrangères pour instaurer un gouvernement représentatif de la diversité qui maintiendra des liens amicaux avec ses voisins», a-t-il ajouté.

Depuis leur retour au pouvoir à Kaboul le 15 août, les talibans* tentent de convaincre la population qu'ils ont changé et que leur régime sera moins brutal que le précédent, entre 1996 et 2001, mais cela n'endigue pas le flot de ceux qui ne croient pas en leurs promesses et veulent partir comme en témoignent les scènes de chaos observées ces jours-ci à l'aéroport de Kaboul.

Chiite, la République islamique d'Iran partage une frontière de plus de 900 kilomètres avec l'Afghanistan et a entretenu des relations conflictuelles avec les talibans* pendant leur règne sur un Émirat islamique d'Afghanistan, que Téhéran n'a jamais reconnu.

Le gouvernement de Téhéran a néanmoins semblé esquisser un rapprochement avec cette milice sunnite depuis plusieurs mois au nom du pragmatisme.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Dossier:
Retour des talibans au pouvoir en Afghanistan, août 2021 (140)

Lire aussi:

Pas si brouillés? Mélenchon était bien présent aux cinquante ans d’Éric Zemmour
Macron demande pardon aux harkis, il est interrompu en plein discours - vidéo
«Le Pr Raoult est responsable de milliers de décès évitables dans les pays francophones», selon un microbiologiste belge
Tags:
Iran, Afghanistan
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook