International
URL courte
Par
323814
S'abonner

Un ancien ministre afghan des Communications travaille désormais comme livreur de repas dans une compagnie de Leipzig, en Allemagne, rapporte la presse locale.

Parti d’Afghanistan pour l’Allemagne bien avant la reconquête de son pays par les talibans*, l’ex-ministre afghan des Communications Sayed Ahmad Shah Sadaat a trouvé du boulot à Leipzig, relate le journal Leipziger Volkszeitung.

Contacté par le média, l’ex-responsable a raconté avoir quitté l’Afghanistan fin 2020. Après avoir épuisé ses épargnes, M.Sadaat s’est fait engager en tant que livreur de repas chez la société Lieferando.

Or, compte tenu de sa qualification, l’ancien ministre souhaite rejoindre un jour le groupe Deutsche Telekom, plus grande société allemande et européenne de télécommunications, indique le journal.

Crise afghane

À la différence de M.Sadaat, le Président afghan Ashraf Ghani a fui son pays pour les Émirats arabes unis face à la progression des talibans* plus tôt en août. Suite au départ du chef d’État, c’est le vice-Président Amrullah Saleh qui assure ses fonctions. Il a appelé la population à opposer une résistance armée aux talibans*, qui contrôlent l’ensemble des postes-frontières afghans.

Ce lundi 23 août, le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov a annoncé que Moscou ne comptait pas s’immiscer dans la situation qui se développe en Afghanistan de peur qu’une telle ingérence n’attise la guerre civile dans le pays.

Les talibans* menacent les USA

Pour leur part, les talibans* ont mis en garde Washington contre le maintien envisagé de forces américaines en Afghanistan au-delà de la date prévue du 31 août, menaçant les États-Unis et leurs alliés de «conséquences sérieuses».

Deux sources au sein du nouveau régime afghan ont affirmé à l’AFP que les talibans* n’annonceraient pas la constitution d’un gouvernement tant qu’il resterait des militaires américains en Afghanistan.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Sous-marins australiens: «Ce qu'il vient de se passer» pèsera sur l’avenir de l’Otan, selon Le Drian
Une voiture fonce sur une terrasse en centre-ville de Fontainebleau, plusieurs blessés
Véran confirme un possible allégement concernant le pass sanitaire
Tags:
talibans, Afghanistan, livraisons, Allemagne, Deutsche Telekom, Leipzig
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook