International
URL courte
Par
0 50
S'abonner

Samsung Electronics a annoncé mardi son intention d'investir 240.000 milliards de wons (175 milliards d'euros) au cours des trois prochaines années afin d'étendre sa présence dans les produits biopharmaceutiques, l'intelligence artificielle, les semi-conducteurs et la robotique.

La filiale du conglomérat sud-coréen estime que cet investissement, prévu jusqu'en 2023, lui permettra de se renforcer dans des secteurs stratégiques comme la fabrication de puces, tout en lui offrant de nouvelles opportunités de croissance dans de nouveaux domaines comme la robotique et les télécommunications de nouvelle génération.

Le premier fabricant mondial de puces mémoire prévoit aussi de consolider ses positions dans le secteur technologique via des fusions et des acquisitions. Le groupe n'a fourni aucun chiffre concernant la répartition du montant de ses investissements.

Samsung n'a pas non plus précisé si les 240.000 milliards de wons d'investissements prévus intégraient le plan de 17 milliards de dollars annoncé précédemment pour une nouvelle usine spécialisée dans la sous-traitance de puces aux États-Unis.

Le nouveau plan d'investissement de Samsung est supérieur de 30% au précédent plan triennal du groupe lancé en 2018.

«Le secteur des puces est la plaque de sécurité de l'économie coréenne [...]. Notre investissement agressif est une stratégie de survie, car une fois perdue notre compétitivité, il est presque impossible de la retrouver», a souligné le groupe dans un communiqué.

Les rivaux de Samsung, Taiwan Semiconductor Manufacturing et Intel, ont également lancé d'importants plans d'investissements dans un contexte de pénurie mondiale de puces et d'intensification de la concurrence.

Lire aussi:

Pas si brouillés? Mélenchon était bien présent aux cinquante ans d’Éric Zemmour
Macron demande pardon aux harkis, il est interrompu en plein discours - vidéo
«Le Pr Raoult est responsable de milliers de décès évitables dans les pays francophones», selon un microbiologiste belge
«Impensable d'avancer»: la France passe l’éponge sur l’accord de libre-échange entre l’UE et l’Australie
Tags:
Samsung, investissements
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook