International
URL courte
Par
0214
S'abonner

Une Américaine qui a plaidé coupable d'avoir intentionnellement toussé sur la nourriture dans un supermarché, en prétendant être contaminée de Covid-19, a écopé mardi d'au moins une année de prison.

En mars de l'an dernier, en pleine flambée de la pandémie aux Etats-Unis, la femme de 37 ans avait toussé et craché sur les produits frais et de boulangerie d'un magasin en Pennsylvanie (nord-est), en criant qu'elle est atteinte de coronavirus et tout le monde allait tomber malades.

Plus de 35.000 dollars de nourriture ont été jetés suite à l'incident, avait indiqué un copropriétaire du magasins en affirmant ne pas vouloir prendre de risque avec la santé des clients.

En juin dernier, la mise en cause avait plaidé coupable d'avoir proféré également des menaces à la bombe.

Le juge a qualifié sa conduite de "totalement scandaleuse" et l'a condamnée à une peine allant d'un à deux ans de prison, suivie de huit ans de probation. Elle devra aussi verser près de 30.000 dollars de dédommagement.

Lire aussi:

Quand la CIA s’associe à l’Ukraine pour générer des fake news sur les «mercenaires russes»
Les chômeurs non vaccinés privés d’allocations en Autriche
La maison d’édition Nawa bientôt dissoute par Gérald Darmanin
Tags:
États-Unis, Covid-19, supermarché
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook