International
URL courte
Par
0 151
S'abonner

La Chine envisage d'adopter de nouvelles règles qui interdiraient aux groupes d'internet dont la collecte des données est susceptible de poser des problèmes de sécurité d'être cotés sur des Bourses à l'étranger, y compris aux Etats-Unis, a déclaré une source proche du dossier.

Le projet d'interdiction devrait également concerner les entreprises impliquées dans des "problèmes idéologiques", a ajouté la source.

Les autorités chinoises ont fait savoir le mois dernier qu'elles envisageaient de renforcer la supervision de toutes les entreprises cotées à l'étranger à la suite d'une enquête sur le géant des VTC Didi Global quelques jours seulement après son introduction à la Bourse de New York.

Dans le cadre du nouveau projet, la Commission chinoise de réglementation des marchés de titres (CSRC) prévoit d'interdire aux entreprises collectant d'importantes quantités de données auprès des utilisateurs ou créant des contenus, de lancer des projets d'IPO à l'étranger, a précisé la source.

Sollicitée, la CSRC n'a pas répondu dans l'immédiat à une demande de commentaire de Reuters.

Ce projet est l'une des nombreuses propositions examinées par les autorités de régulation chinoises, qui ont durci ces derniers mois les contrôles sur les groupes technologiques.

Le Wall Street Journal a été le premier à rapporter cette information.

Lire aussi:

Quand la CIA s’associe à l’Ukraine pour générer des fake news sur les «mercenaires russes»
Les chômeurs non vaccinés privés d’allocations en Autriche
La maison d’édition Nawa bientôt dissoute par Gérald Darmanin
Tags:
Chine, sécurité
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook