International
URL courte
Par
Retour des talibans au pouvoir en Afghanistan, août 2021 (140)
101939
S'abonner

Des combats ont débuté pour le contrôle de la vallée du Panchir, toujours tenue par les forces du Front national de résistance (FNR) face aux talibans*, dont un porte-parole a affirmé à Sputnik qu’une trentaine de résistants avaient trouvé la mort dans les hostilités.

Les talibans* ont déclenché une offensive contre la principale poche de résistance aux islamistes qui s’est formée dans la vallée du Panchir, dans le nord-est du pays, a appris Sputnik d’un porte-parole du mouvement.

Plus tôt dans la journée, la chaîne Al-Jazeera avait annoncé que cette décision avait été prise à la suite de l’échec des négociations avec Ahmad Massoud, qui dirige le FNR. Ce dernier avait notamment demandé aux talibans* de ne pas saisir les armes et les équipements militaires des forces sous son commandement et d’offrir à la résistance 30% des sièges au sein du futur gouvernement national.

Des conditions rejetées par les talibans*, car «contraires à la logique», indique la chaîne qatarie.

Le porte-parole du mouvement islamiste* a affirmé à Sputnik qu’une trentaine de résistants avaient trouvé la mort dans les combats de ce jeudi 2 septembre.

Bastion historique anti-talibans*

Les forces concentrées dans la vallée du Panchir se sont organisées autour du FNR d’Ahmad Massoud, fils du commandant Ahmed Shah Massoud assassiné en 2001 par Al-Qaïda*, et du vice-Président Amrullah Saleh, qui s’était proclamé chef d’État après la fuite du Président Ashraf Ghani aux Émirats arabes unis.

Le Panchir est une zone difficile d’accès, se trouvant dans les montagnes de l’Hindou Kouch, dont l’extrémité sud est située à près de 80 kilomètres au nord de la capitale Kaboul. Les talibans* n’étaient jamais parvenus à s’emparer de la région.

Fin août, plusieurs parlementaires français ont adressé une lettre à Emmanuel Macron, l’appelant à soutenir les forces de résistance afghanes afin d’assurer la «sécurité de la France».

*Organisation terroriste interdite en Russie

Dossier:
Retour des talibans au pouvoir en Afghanistan, août 2021 (140)

Lire aussi:

Une voiture fonce sur une terrasse en centre-ville de Fontainebleau, plusieurs blessés
Sous-marins: Canberra et Washington réagissent au rappel des ambassadeurs français
Sous-marins australiens: «Ce qu'il vient de se passer» pèsera sur l’avenir de l’Otan, selon Le Drian
Tags:
Amrullah Saleh, talibans, Afghanistan, hostilités, terrorisme
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook