International
URL courte
Par
0 33
S'abonner

La Grande-Bretagne a commencé à expédier des doses de vaccins anti-COVID-19 à travers le monde en prévision de la 26e conférence de l'Onu sur le climat (COP26) qui se tiendra dans près de deux mois à Glasgow, afin de permettre l'immunisation des délégués de pays dans lesquels l'accès au vaccin n'est pas généralisé.

"Les vaccins sont en train d'être expédiés et la vaccination commencera la semaine prochaine jusqu'à mi-septembre, puis les secondes doses seront administrées en octobre, bien avant la COP26", a annoncé vendredi sur Twitter le représentant de la présidence britannique de la COP26, John Murton.

Il n'a précisé ni le nombre de doses ni les pays concernés par cette "énorme entreprise logistique" visant à faire le maximum pour permettre la tenue d'une COP26 "ambitieuse, inclusive et en présentiel".

Reportée d'un an du fait de la crise sanitaire, la COP26 doit se tenir à Glasgow du 31 octobre au 12 novembre.

Les discussions viseront à inciter les différents pays à s'engager plus résolument dans la réduction de leurs émissions de gaz à effet de serre afin de respecter l'engagement de l'accord de Paris de 2015 sur le climat de contenir le réchauffement climatique à la fin du siècle en deçà de deux degrés Celsius supplémentaires par rapport à la moyenne de l'ère pré-industrielle.

Habituellement des délégations représentant plus de 190 pays participent à ces conférences annuelles.

Lire aussi:

Sous-marins: «trahison» pour le ministère des Armées, mais pas de «catastrophe industrielle» pour Le Maire
Sous-marins australiens: la Russie tourne la France en dérision en rappelant les Mistral
Macron évoque la possibilité de «lever le pass» dans certains territoires
Tags:
Royaume-Uni, Covid-19, climat
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook