International
URL courte
Par
0 130
S'abonner

L'autorité turque de la protection des données personnelles (KVKK) a condamné WhatsApp à une amende d'environ 197.500 euros pour n'avoir pas pris «les mesures nécessaires pour éviter un traitement des données personnelles contraire à la loi».

La Turquie a infligé le 3 septembre à WhatsApp une amende pour avoir enfreint la réglementation sur la protection des données personnelles, au lendemain d'une sanction record infligée à l'application de messagerie pour un motif similaire par l'autorité numérique irlandaise.

L'autorité turque de la protection des données personnelles (KVKK), a annoncé dans un communiqué, avoir condamné WhatsApp à une amende de 1.950.000 livres turques (près de 197.500 euros) pour n'avoir pas pris «les mesures nécessaires pour éviter un traitement des données personnelles contraire à la loi».

WhatsApp, filiale du géant des réseaux sociaux Facebook, avait été cartonné en janvier après avoir demandé à ses quelque deux milliards d'utilisateurs d'accepter de nouvelles conditions d'utilisation, lui permettant de partager plus de données avec Facebook.

La KVKK a précisé avoir sanctionné WhatsApp parce que l'application n'offrait plus aux utilisateurs le «libre arbitre».

«Les utilisateurs sont obligés de donner leur consentement au contrat dans son ensemble», a déclaré l'institution.

En janvier dernier, les autorités turques avaient exhorté les citoyens à privilégier, au lieu de WhatsApp, l'utilisation d'une application de messagerie locale, BiP, développée par l'opérateur de téléphonie mobile Turkcell.

Lire aussi:

Sous-marins australiens: «Ce qu'il vient de se passer» pèsera sur l’avenir de l’Otan, selon Le Drian
Une voiture fonce sur une terrasse en centre-ville de Fontainebleau, plusieurs blessés
Véran confirme un possible allégement concernant le pass sanitaire
Tags:
Turquie, WhatsApp
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook