International
URL courte
Par
6617
S'abonner

Se déclarant prête à accueillir près de 5.000 réfugiés afghans, l’Ukraine pourrait les loger dans les locaux des anciennes colonies pénitentiaires de Tchernigov et de Krementchouk.

Face à la crise afghane qui a provoqué la fuite de milliers de personnes du pays repris par les talibans*, le gouvernement ukrainien propose de loger des réfugiés dans les locaux de colonies pénitentiaires récemment fermées.

«Nous avons reçu la demande ad hoc du ministère des Affaires étrangères, et le ministère de la Justice a proposé ses colonies, par exemple celle de Tchernigov (nord) ou celle de Krementchoug (centre)», a fait savoir la vice-ministre de la Justice Elena Vyssotskaïa dans un entretien accordé à la chaîne de télévision Dom.

Selon elle, il serait «théoriquement moins cher de relancer les activités» au sein des colonies récemment désaffectées. La vice-ministre tient pourtant à souligner que la décision définitive n’est pas encore prise.

Kiev prêt à accueillir 5.000 réfugiés afghans

Le conseiller du chef du bureau du Président ukrainien Alexeï Arestovitch avait précédemment fait savoir que l’ex-République soviétique était disposée à accueillir près de 5.000 réfugiés afghans sur son territoire.

L’accueil des réfugiés afghans ne fait pas l’unanimité au sein de l’élite politique européenne. Ainsi, à l'issue d'une rencontre avec le chancelier autrichien Sebastian Kurz et le Premier ministre slovaque Eduard Heger mardi 7 septembre, le chef du gouvernement tchèque Andrej Babis a estimé qu’il fallait trouver une solution qui leur permettrait de rester en Afghanistan.

Sebastian Kurz s’est également prononcé en faveur d’«une solution régionale», redoutant «un nouvel exode vers l'Europe».

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Sous-marins australiens: «Ce qu'il vient de se passer» pèsera sur l’avenir de l’Otan, selon Le Drian
Une voiture fonce sur une terrasse en centre-ville de Fontainebleau, plusieurs blessés
Véran confirme un possible allégement concernant le pass sanitaire
Tags:
Afghanistan, Ukraine, réfugiés, accueil, prison
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook