Ecoutez Radio Sputnik
    Quebec, Canada

    «C’est notre Premier ministre qui a créé la crise migratoire au Canada»

    CC0 / Pixabay
    Interviews
    URL courte
    Afflux de migrants au Canada (27)
    8331

    Des centaines de personnes franchissent chaque jour clandestinement la frontière canado-américaine à la recherche d'une vie meilleure au Canada, malgré la présence de la police aux frontières. Sputnik s'est entretenu avec Faith Goldy, journaliste controversée pour ses opinions sur la crise migratoire, qu'elle couvre depuis plusieurs années.

    Sputnik: Ça dure depuis un moment. On a vu ce matin qu'en deux heures, au moins 13 personnes avaient franchi illégalement la frontière. Les Canadiens sont-ils au courant de ce qui s'y passe?
    Faith Goldy: Cela dépend du «régime médiatique» que suit celui qui s'intéresse à l'évènement. Si vous tenez votre information des médias traditionnels, vous n'en saurez rien. Et même si vous l'apprenez, cela se produira par hasard et cette information vous sera présentée sous un jour positif comme «le Canada rend service non seulement aux Canadiens, mais aussi au monde entier». Sont au courant ceux qui suivent les médias alternatifs et les articles que j'écris. J'étais la première des journalistes à faire toute la lumière sur ce problème.

    Il y a au Canada un point d'entrée illégale dans le pays qui fonctionne 24 heures sur 24. Et je tiens à rappeler que nous avons la plus longue frontière non gardée au monde. La plupart des Canadiens n'y pensent même pas. Et je n'y ai pas non plus prêté attention jusqu'à l'élection de Justin Trudeau au poste de Premier ministre. Maintenant, nous sommes contraints d'y réfléchir, mais il y a dans les médias ceux qui ne veulent pas que nous soyons au courant. Les gens commencent à en avoir assez quand ils réalisent que leurs économies pour leur retraite vont à la prise en charge de ces personnes qui arrivent illégalement dans le pays. Ces dernières bénéficient d'une assistance médicale et d'une formation gratuites, touchent des allocations, sans parler du logement.

    Sputnik: Pourquoi cela se produit-il au Canada?
    Faith Goldy: C'est très simple: notre Premier ministre a mis en place une politique d'ouverture des frontières quand il a twitté il y a quelques années «accueillir le monde», suivi du hashtag #WelcomeToCanada, déclarant ainsi que le Canada était prêt à octroyer le statut de réfugié à n'importe qui. C'est notre Premier ministre qui a créé cette crise migratoire. Dans la foulée, le chemin Roxham est devenu un point d'entrée illégale dans le pays et le nombre migrants qui entrent au Canada augmente chaque mois depuis lors.

    Sputnik: Juste avant notre arrivée à la frontière, il a été annoncé que les autorités canadiennes prévoyaient de réduire l'afflux d'immigrés illégaux. Qu'en pensez-vous?
    Faith Goldy: Cela ne s'applique qu'au Québec, où un gouvernement de droite a récemment été élu. […] Au Québec, on espère diminuer l'immigration de 20% en peu de temps. […] À ce jour, grâce à Justin Trudeau, les migrants sont autorisés à choisir s'ils veulent rester au Québec ou se rendre en Ontario. Par conséquent, si le nombre de migrants diminue au Québec, alors il augmentera dans l'Ontario.

    Sputnik: Quand on lit les informations sur les réfugiés, on s'imagine sans doute les conditions sévères dans lesquelles ils se trouvent. À ce qu'il paraît, on leur propose ici de choisir leur hôtel, leurs repas et autres avantages, comme dans un complexe touristique? Qu'en dites-vous?
    Faith Goldy: Pour la plupart de ces gens, tout se passe bien. […] On ne les traite pas en criminels. Pourtant, le criminel est celui qui viole la loi. Dès qu'ils entrent illégalement dans notre pays, ils violent la loi. […] Quoi qu'il en soit, la police montée [Gendarmerie royale du Canada, ndlr] les traite avec beaucoup de gentillesse et porte même leurs bagages. […] La plupart des Canadiens voudraient sans doute qu'on les traite ainsi.

    L'opinion exprimée dans ce contenu n'engage que la responsabilité de l'interlocuteur.

     

    Dossier:
    Afflux de migrants au Canada (27)

    Lire aussi:

    Des artisans ayant travaillé à Notre-Dame déclarent ne pas arriver à comprendre l’incendie
    La France aurait mis en garde le Liban contre une possible attaque israélienne
    Un classement des 20 meilleurs smartphones actuels en rapport qualité-prix
    Tags:
    premier ministre, gouvernement, crise migratoire, immigration, Sputnik, Faith Goldy, Justin Trudeau, Québec, Ontario, Canada
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik