Interviews
URL courte
Par
Débat sur l'instauration d'un passeport vaccinal (13)
5426725
S'abonner

L’ombre d’un troisième confinement plane sur l’Hexagone. Les enquêtes d’opinion montrent que de plus en plus de Français s’opposent aux restrictions. Pour Florian Philippot, président des Patriotes, la colère populaire pourrait bientôt exploser face à un état d’urgence sanitaire qui est «une folie totale». Entretien.

Les Français sont plus divisés que jamais sur la possibilité d’un troisième confinement. Alors que cette option est sérieusement envisagée par le gouvernement, la part des citoyens favorables à cette mesure a drastiquement baissé depuis le printemps dernier. Pour Florian Philippot, président des Patriotes, «la peur» injectée «en intraveineuse» par «le gouvernement, le Conseil scientifique, les grands médias, etc.», s’estompe.

D’après lui, l’état d’urgence sanitaire est «une folie totale». Et de plus en plus de Français seraient en train «de se réveiller». Il assure que les gouvernements sont responsables, «de par leurs positions intransigeantes», de la colère populaire qui monte dans plusieurs pays d’Europe: «On ne peut pas enfermer des peuples comme cela pendant un an. Cela n’a jamais existé dans l’histoire de l’humanité.»

«L’esprit gaulois réfractaire qui déplaît tant à Macron va se réveiller, la France est le pays des révolutions», prévient-il.

 

Dossier:
Débat sur l'instauration d'un passeport vaccinal (13)

Lire aussi:

Deux voyous filmés alors qu’ils incendient une voiture de police à Mulhouse - vidéo
Ivan Rioufol: «le discours totalement anxiogène» du gouvernement sur le Covid-19 a «abruti» les Français - vidéo
La photo d’un repas proposé dans un Ehpad du Finistère fait polémique
Tags:
Florian Philippot, Comirnaty, vaccin de Pfizer/BioNTech, Pfizer, anti-vaccins, vaccination, pro-vaccin, vaccin, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook