Interviews
URL courte
Salon aérospatial international MAKS 2021 (12)
8502
S'abonner

La Russie est traditionnellement célèbre pour son aviation. Le salon international de l'aviation et de l'espace MAKS est le meilleur endroit où vous pouvez voir tous les types d'équipements aéronautiques. Les avions et les hélicoptères y sont présentés à la fois sur terre et en vol. Cette année, de nombreuses nouveautés attendent les visiteurs.

Sergueï Smirnov, membre du conseil d'administration de la Commission militaro-industrielle, a parlé aux correspondants de Sputnik Dmitri Strougovets et Ivan Souraïev des nouveautés aéronautiques qui seront présentées au MAKS-2021, ainsi que des projets de développement de l'aviation civile et militaire.

- Quelles nouveautés pourra-t-on voir au MAKS-2021?

- Le salon MAKS est une plateforme traditionnelle de démonstration de nos réalisations. Aujourd'hui, dans le monde, l’industrie aéronautique traverse une période assez difficile. Néanmoins, dans notre pays, avec le soutien de l'État, la mise en œuvre de programmes aéronautiques clés se poursuit.

Concernant les aéronefs civils, l’Il-114-300 modernisé, le MS-21-310 avec le moteur PD-14 et, enfin, l'avion polyvalent léger Baïkal seront présentés pour la première fois au grand public.

© Sputnik
Le nouvel avion russe Iliouchine Il-114-300

À mon avis, c’est le Baïkal qui est le plus intéressant: c'est une sorte de «véhicule tout-terrain volant» de petite capacité à un prix abordable. Il est destiné à être utilisé dans des régions aux infrastructures sous-développées, sur des pistes sans revêtement, dans des conditions géographiques difficiles. Facile à entretenir, il peut être réparé sur le terrain et stationné à l'extérieur à des températures comprises entre -50 et +50 degrés. Selon l'aménagement de la cabine, on peut l'utiliser pour le transport des passagers ou des marchandises, à des fins agricoles, médicales, de parachutage, cartographiques, etc. À partir de 2024, il est prévu de créer une version sans pilote. Des négociations sont en cours avec les premiers clients.

Des nouveautés sont également attendues dans la gamme des avions militaires. Pour l'instant, je vais m'abstenir de faire des annonces, pour garder le suspense. Un nouvel avion pourra être vu au MAKS.

- Combien y a-t-il de commandes fermes de MS-21 aujourd'hui? Y a-t-il des commandes à l'export?

- Les contrats fermes en cours prévoient la livraison de 175 avions MS-21, qui seront exploités par des sociétés russes. Les commandes fermes existantes sont suffisantes pour assurer la production dans un avenir proche.

Les moyen-courrier MS-21-300 et MS-21-310
© Sputnik . Alexeï Maïchev
Les moyen-courrier MS-21-300 et MS-21-310

Plusieurs compagnies aériennes étrangères sont intéressées. Cependant, au stade actuel du programme, la priorité va à l'achèvement de la certification, l’augmentation constante du rythme de production en série et le déploiement d'un système efficace de soutien.

Les besoins des compagnies aériennes russes en avions moyen-courriers sont assez importants, ce qui est pris en compte lors de la promotion du programme MS-21. La satisfaction de la demande sur notre marché et le développement du système d'assistance après-vente contribueront à l'intensification de la promotion du MS-21 à l'export.

- À quel stade en sont les tests des drones de combat lourds Okhotnik? Combien de prototypes y participent aujourd'hui? Les délais des livraisons en série des drones Okhotnik, annoncés précédemment par le vice-Premier ministre Youri Borissov, seront-ils les mêmes après 2024?

Le drone de combat lourd Okhotnik possède des capacités exceptionnelles et un équipement de pointe. Les appareils de cette classe sont développés et construits dans une poignée de pays.

Comme vous le savez, notre tout premier appareil a déjà effectué des vols d'essai. À l'usine aéronautique de Novossibirsk, les prototypes suivants sont fabriqués pour des essais statiques et en vol. Les détails et les délais de livraison sont en train d'être définis. En effet, le ministère de la Défense a demandé à l'industrie d'accélérer les travaux de développement, d'avancer le début des livraisons pour respecter les délais dont parle Youri Ivanovitch [Borissov]. L'industrie travaille pour atteindre cet objectif.

- Les plans de livrer quatre chasseurs Su-57 aux forces aérospatiales russes en 2021 ont-ils changé? Quand les livraisons auront-elles lieu? Combien de ces appareils devraient être livrés l'année prochaine?

Les plans n'ont pas changé. La société Sukhoi et les entreprises associées ont pour objectif d'assurer la livraison des avions dont la fabrication est prévue pour l’année 2021. L'usine continue d’assembler des Su-57 selon le calendrier prévu. D'autres livraisons sont planifiées conformément au contrat d'État.

- À quel stade en sont les travaux de développement de Megapolis, le projet surnommé Super Sukhoi? De quelles nouvelles capacités le Su-57 sera-t-il doté dans le cadre de cette modernisation? À partir de quelle année est-il prévu de commencer les livraisons des chasseurs de cinquième génération améliorée?

Le Su-57 est un produit avancé, l'un des meilleurs chasseurs de 5e génération. C'est une plateforme qui façonnera l'aviation opérationnelle et tactique nationale pour les décennies à venir. Bien entendu, il est en constante évolution. Dans le cadre de la poursuite du développement du potentiel du Su-57, des mesures supplémentaires seront mises en œuvre pour étendre considérablement ses aptitudes au combat en augmentant les capacités fonctionnelles de tous les équipements embarqués, en élargissant la gamme des engins utilisés, etc. L'un des éléments clés en est la nouvelle centrale électrique que met au point la Corporation unifiée de construction de moteurs (ODK).

Les prochaines livraisons des chasseurs de cinquième génération devraient commencer conformément aux conditions du contrat d'État.

- Vous avez déjà évoqué la démonstration d'un nouvel avion de combat au MAKS-2021. Comme vous le savez, Rostec et la Compagnie aéronautique unifiée (OAK) ont l'intention de présenter un nouveau chasseur de 5ème génération. L'industrie aéronautique nationale a-t-elle une idée des capacités spécifiques permettant à un avion de combat d’appartenir à la sixième génération?

L'industrie aéronautique est une industrie à cycle long. La création d'un avion prend de 5 à 7 ans, la création d'un moteur est un processus encore plus long. Les produits de haute technologie de nouvelle génération sont toujours le résultat de l'application complexe d'un certain nombre de nouvelles solutions technologiques. C’est pourquoi les instituts de recherche, les bureaux d'études travaillent en permanence pour constituer une réserve scientifique et technique pour les complexes aéronautiques du futur, pour les missions futures. Il s’agit aussi bien des moteurs que de l'avionique ou des matériaux. Les complexes aéronautiques de la prochaine génération consistent en une amélioration de l'aérodynamique, de nouveaux moteurs, de nouveaux matériaux de structure, des équipements embarqués de nouvelle génération, y compris l'utilisation active de l'intelligence artificielle, la capacité d’opérer en interaction centrée sur le réseau formé par divers systèmes d'armes. Le travail de recherche et d'analyse dans ces domaines ne s'arrête pas dans notre pays.

- Quand le premier prototype d'un bombardier furtif de nouvelle génération (PAK DA) sera-t-il prêt? Quand est-il prévu de commencer les essais en vol?

Un ensemble de travaux de développement est en cours. Avec le client, l'apparence de l'avion a été déterminée. Il y a un transfert progressif de documentation à l'usine de fabrication, les préparatifs pour la production de prototypes sont en cours.

- Quel est le sort du chasseur MiG-35 génération 4++, dont la présentation en 2017 n'a pas été suivie d'importantes commandes de la part des forces aérospatiales russes?

Conformément au contrat, six MiG-35 ont été livrés au ministère de la Défense. Les livraisons ultérieures dépendent de la façon dont le ministère voit les objectifs et les orientations de développement des forces aérospatiales, dans le cadre du programme d'armement de l'État et de la commande d'État pour la Défense. En ce qui concerne les exportations, pour l'instant aucune mention n’a été faite de contrats signés.

Dossier:
Salon aérospatial international MAKS 2021 (12)

Lire aussi:

Le Conseil constitutionnel valide l'extension du pass sanitaire mais censure l'isolement obligatoire
Un ministre assure que l’État prendra en compte les «remarques» du Conseil constitutionnel, pourtant obligatoires
Le fils du chah d'Iran exhorte l'Occident à donner le coup de grâce à la République islamique
Tags:
MAKS 2021, aviation, Su-57 (T-50, PAK-FA), Il-114
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook