Ecoutez Radio Sputnik
    Maroc

    Violée par son beau-frère, une Marocaine se serait suicidée en direct sur WhatsApp

    © Sputnik . Aleksei Vitvitskiy
    Maghreb
    URL courte
    231383
    S'abonner

    Une habitante du Maroc violée pendant des années par le mari de sa sœur a décidé de mettre fin à ses jours, a rapporté le quotidien arabophone marocain Assabah. Selon le média, la femme s’est suicidée en direct sur WhatsApp.

    Voulant faire cesser les viols commis par son beau-frère, une Marocaine s’est tuée avec un poison, écrit le quotidien arabophone marocain Assabah.

    D’après le média, avant de se suicider, la femme a contacté son bourreau pour lui dire ce qu’elle allait faire. Ce dernier aurait tenté de la convaincre de renoncer et aurait même promis d’arrêter. Toutefois, elle ne l’aurait pas écouté et aurait avalé le poison, avant de demander à l’homme de lancer la conversation sur WhatsApp.

    Ce sont les parents des deux sœurs qui ont découvert le corps de leur fille et ont appelé la police. Après avoir consulté le téléphone de la victime, son beau-frère a été arrêté, précise Assabah. L’homme est accusé de viol sur mineure, d’agression sexuelle et d’adultère.

    Le début de l’histoire

    Tout a commencé quand la victime était encore mineure, il y a quelques années, alors qu’elle rendait visite à sa sœur mariée, indique le quotidien marocain. Pour éviter le scandale, elle a décidé de garder le silence, est-il précisé. Mais l’homme a continué de la violer, et sa femme l’a bientôt découvert.

    Néanmoins, grâce à ses liens, le bourreau, qui a été très haut placé, aurait obligé les deux sœurs à avoir des rapports sexuels avec lui.

    Tags:
    suicide, viol, Maroc
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik