Ecoutez Radio Sputnik
    Rabat

    Plus de 400.000 arrestations déjà effectuées par la police marocaine en 2019

    © Sputnik . Natalia Seliverstova
    Maghreb
    URL courte
    4201
    S'abonner

    Depuis le début de l’année, la police marocaine a interpellé 443.728 personnes dans le cadre de la lutte contre la criminalité urbaine, a déclaré le directeur de la Police judiciaire lors d’une conférence de presse.

    Au cours d’une conférence de presse consacrée au bilan de l’année en cours, le préfet Mohamed Dkhissi, directeur de la Police judiciaire marocaine, a indiqué que jusqu'au 15 septembre, 443.728 individus, dont 16.862 mineurs, avaient été arrêtés dans le cadre de la lutte contre la criminalité en milieu urbain, informe le compte rendu de la conférence publié sur la page Facebook de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

    Depuis le début de l’année, plus de 449.000 affaires à caractère pénal ont été enregistrées, a fait savoir le responsable, précisant que les services de sûreté nationale sont parvenus à établir la vérité sur 396.970 affaires, soit dans 88,34% des cas.

    Le chiffre annoncé des affaires recensées a augmenté de 5,85 %, soit 24.820 affaires pénales en plus comparativement avec la même période pour l'année 2018. Cette augmentation est due à l'élucidation d'un nombre accru des cas de crimes signalés contre X durant les dernières années, a expliqué M.Dkhissi

    En 2019, en raison du renforcement des actions de la police de proximité initiée par la DGSN, une baisse sensible de 2,49% des différents types de crimes portant atteinte aux biens a été enregistrée, soit 2.124 affaires en moins par rapport à 2018, a précisé le préfet. Il a également indiqué que le nombre de victimes entendues avait connu une progression de 7%, soit 14.582 personnes en plus.

    Lire aussi:

    De minuscules «koalas» trouvés sur les coussinets de chiens envahissent la Toile – photos
    Miss Centre-Val de Loire se moque d’elle-même après le détournement viral d’une de ses photos
    Le Pentagone réagit aux menaces turques de fermer la base aérienne d’Incirlik
    Jets de projectiles et feux d’artifice: des policiers ont été victimes d’un guet-apens dans l’Oise
    Tags:
    Brigade anti-criminalité (BAC), criminalité, arrestation, Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) marocaine, Maroc
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik