Maghreb
URL courte
1513
S'abonner

Le corps d’un homme d’origine subsaharienne a été retrouvé mort dans le train d'atterrissage d'un avion reliant Conakry à Casablanca, a annoncé la compagnie de l'appareil en question, Royal Air Maroc.

La compagnie aérienne nationale marocaine, Royal Air Maroc (RAM), a déclaré qu'un homme d'origine subsaharienne avait été retrouvé mort dans la trappe du train d'atterrissage d'un de ses avions reliant Conakry à Casablanca.

L'homme a trouvé la mort dans la nuit de dimanche à lundi lors du vol AT526 reliant la capitale de la Guinée à la métropole économique marocaine, selon un communiqué de la RAM.

Selon le texte, il a accédé à la piste de l'aéroport de Conakry en enfreignant les règles de sécurité en vigueur avant de se dissimuler dans la trappe du train d'atterrissage de l'avion, précise l’AFP.

C'est à l'aéroport de Casablanca, à l'atterrissage tôt lundi, que le corps de cet homme a été découvert, a précisé la compagnie marocaine, ajoutant qu'une enquête avait été ouverte.

Il y a 20 ans, le 4 août 1999, deux adolescents de 14 et 15 ans, Yaguine Koita et Fodé Tounkara, avaient été découverts morts de froid dans la soute du train d'atterrissage d'un Airbus de la compagnie aérienne belge Sabena, à l'aéroport de Bruxelles.

Lire aussi:

Les derniers mots de Maradona dévoilés par une chaîne de télévision
À la suite d’une décision de justice, elle se retrouve contrainte de partager sa maison avec un squatteur
Le Premier ministre arménien réagit à la résolution du Sénat français sur le Haut-Karabakh
Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Tags:
homme, décès, avion, Royal Air Maroc, Maroc
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook