Ecoutez Radio Sputnik
    Des supporters marocains

    Le Maroc devient le premier pays nord-africain à avoir un club ayant joué en Palestine

    © Sputnik . Anton Denisov
    Maghreb
    URL courte
    Par
    4192
    S'abonner

    Jeudi 3 octobre, en Cisjordanie, le club marocain de football Raja Casablanca a disputé, pour la première fois dans l’histoire du football nord-africain, un match contre son adversaire palestinien Hilal al-Quds, dans le cadre de la Coupe arabe des clubs.

    Pour la première fois, un club marocain de football a disputé, jeudi 3 octobre, un match dans les territoires palestiniens. Il s’agit du Raja Casablanca, qui est également le premier club nord-africain à jouer en Palestine.

    La rencontre l’a opposé, en Cisjordanie, au club palestinien Hilal al-Quds, dans le cadre du match retour en seizième de finale de la Coupe arabe des clubs. Le match a été remporté par les Marocains sur un score de 2:0, tout comme celui de l’aller sur un score de 1:0.

    «Nous considérons que nous sommes les vainqueurs en raison de la présence sur place du Raja Casablanca», avait déclaré, un jour avant le match, Badr Makki, directeur sportif du club palestinien. «Ce match en est un d'histoire et de géographie car [...] nous prouvons au monde que la Palestine existe», avait-il ajouté.

    De son côté, Patrice Carteron, entraîneur du Raja Casablanca, s'était dit heureux «de représenter le Maroc en Palestine».

    La page Facebook des supporters du club marocain a pour sa part écrit que «le Raja avait marqué l’histoire en étant le premier club nord-africain à poser les pieds sur les terres saintes de la Palestine». «Les Palestiniens ont été très fiers de cette visite et ont réservé par conséquent un accueil grandiose à la délégation du Raja à Al-Quds charif!», a-t-elle ajouté.

    Par ailleurs, dans une déclaration à l’agence marocaine Maghreb Arabe Presse (MAP), l’ambassade du royaume chérifien en Jordanie a signalé que 28 supporters du Raja Casablanca avaient toutefois été bloqués à l’entrée de la Cisjordanie par «les forces d’occupation israéliennes».

    Auparavant, en raison d’une autorisation préalable d’Israël, les clubs et les sélections des pays arabes refusaient de disputer des rencontres en Cisjordanie. Cependant, ces dernières années, des clubs et les sélections nationales d'Irak, de Jordanie, de Bahreïn et des Émirats arabes unis ont renoncé à cette règle implicite, et ont joué en Palestine.

    Tags:
    match de gala, match amical, Israël, Cisjordanie, Palestine, Maroc
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik