Ecoutez Radio Sputnik
    Mur de Berlin, novembre 1989

    L’ambassadeur d’Allemagne au Maroc suggère à Alger et Rabat de s’inspirer de la chute du mur de Berlin

    © AP Photo / John Gaps III
    Maghreb
    URL courte
    151024
    S'abonner

    La chute du mur de Berlin le 3 octobre 1990 et la réunification de l’Allemagne, peuvent-ils être un exemple à méditer pour l’Algérie et le Maroc pour rouvrir leur frontière, fermée depuis 25 ans? C’est ce que semble croire Götz Schmidt-Bremme, ambassadeur d’Allemagne dans le royaume chérifien.

    Dans une déclaration à la presse, à l’occasion de l’anniversaire de la réunification de son pays, le 3 octobre 1990, Götz Schmidt-Bremme, ambassadeur d’Allemagne dans le royaume chérifien, a suggéré aux gouvernements algérien et marocain de s’inspirer de la chute du mur de Berlin pour rouvrir la frontière entre les deux pays.

    «La séparation subie par l’Allemagne pendant 30 ans présente de nombreuses similitudes avec la crise maghrébine entre le Maroc et l’Algérie», a expliqué le diplomate, soutenant qu’il n’y aura aucun gagnant dans la poursuite de cette situation.

    Par ailleurs, l’ambassadeur a estimé que l’Algérie, le Maroc et le Front Polisario devraient s’impliquer ensemble pour la résolution du conflit au Sahara occidental. Ainsi, il a suggéré à Alger et Rabat de s’asseoir autour de la table afin d’aplanir tous les différents bilatéraux et donner un nouveau souffle au projet d’Union du Maghreb arabe (UMA).

    En 1994, l’Algérie avait pris unilatéralement la décision de fermer sa frontière avec le Maroc, après que ce dernier a accusé les services de renseignement algériens de complicité dans l’attentat contre l’hôtel Atlas-Asni de Marrakech. Actuellement, Alger conditionne la réouverture de la frontière à la conclusion d’un accord de coopération sécuritaire dans la lutte contre le trafic de drogue et l’immigration clandestine.

    La semaine dernière, pour des raisons humanitaires, le poste frontalier Zouj Beghal situé entre l’Algérie et le Maroc a été ouvert provisoirement, a rapporté la presse marocaine. Ceci afin de faciliter le rapatriement des dépouilles de trois Marocains décédés au large de la côte ouest de l’Algérie.

    Les médias précisent que les trois jeunes ont trouvé la mort lors du naufrage de leur embarcation, au large de la ville d’Oran, alors qu’ils tentaient de rejoindre les côtes européennes.

    Tags:
    mur de Berlin, fermeture des frontières, ouverture des frontières, gardes-frontières, frontière, poste-frontière, Algérie, Maroc
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik