Ecoutez Radio Sputnik
    Rabat

    Le Maroc a-t-il déplacé des armes lourdes près de la frontière avec l’Algérie?

    © Sputnik . Vladimir Fedorenko
    Maghreb
    URL courte
    132360
    S'abonner

    Les Forces armées royales marocaines procèderont à des manœuvres, sans armes lourdes, dans la région de Guercif, a indiqué le site d’information militaire FAR-Maroc, réfutant, ainsi, l’information rapportée par la presse faisant état de prochains exercices, à Oujda, près de la frontière avec l’Algérie.

    Dans un message publié sur sa page Facebook, le site marocain d’information militaire FAR-Maroc, réputé proche des Forces armées royales (FAR), a démenti les informations rapportées par certains médias faisant état de prochaines manouvres des FAR près de la frontière avec l’Algérie.

    Ainsi, FAR-Maroc précise que contrairement à ce qui a été rapporté par certains médias, les Forces armées marocaines se sont déplacées dans la région de Guercif et non pas à Oujda, près de la frontière avec l’Algérie. Par ailleurs, la même source indique qu’aucune arme lourde, ou artillerie, n'ont été mobilisées contrairement à ce qui a été publié dans la presse.

    En conclusion, FAR-Maroc affirme que ces manouvres rentrent dans le cadre d’un programme d’exercices routinier et ont pour but d’améliorer la préparation au combat des unités des Forces armées royales, ainsi que de développer leur capacité de travail sur le terrain.

    Auparavant, le journal arabophone Al Massae avait communiqué que différentes unités des FAR, notamment les forces aériennes et navales, seraient mobilisées avec plusieurs armes lourdes pour participer à des entraînements dans la cadre d’un programme d’exercices, à Oujda, près de la frontière algéro-marocaine.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik