Maghreb
URL courte
41610
S'abonner

Le Maroc veut encourager ses citoyens à rapatrier leur argent déposé à l’étranger en proposant une amnistie fiscale de 5% dans le cadre du projet de loi de finances 2020.

Dans le cadre du projet de loi de finances 2020, le gouvernement marocain a décidé d’introduire une mesure incitative pour les citoyens détenteurs de capitaux à l’étranger, afin de les encourager à les rapatrier.

Ainsi, le site d’information Bladi.net indique que le gouvernement prévoit une amnistie fiscale au profit de ceux-ci. Cette mesure incitative vise à réduire la fuite des capitaux, est-il précisé.

Le média souligne que cette mesure sera effective du 1er janvier au 31 octobre 2020. Elle permettra, à ceux qui le souhaitent, de bénéficier d’une amnistie fiscale de 5%, en cas de dépôt de 75% des fonds en devises étrangères et de 25% en dirham marocain.

Derrière cette disposition, le gouvernement souhaite faire augmenter le PIB de 3,7% et réduire le déficit budgétaire à 3,5%.

En 2014, une mesure similaire avait permis le rapatriement de trois milliards de dollars.

Lire aussi:

Navalny: le chevalier blanc des Occidentaux rattrapé par ses propos xénophobes
Les caméras du domicile de Gérard Depardieu, mis en examen pour viols, montrent une rencontre avec une jeune actrice
La Défense russe réagit aux propos du Premier ministre arménien sur les Iskander
Tags:
système financier, crise financière, aide financière, finances, amnistie, contrôle des capitaux, Maroc
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook