Ecoutez Radio Sputnik
    Le Maroc. Image d'illustration

    Des Marocains manifestent contre une entreprise israélienne lors d'un salon - vidéos

    © AFP 2019 ABDELHAK SENNA
    Maghreb
    URL courte
    Par
    13424
    S'abonner

    Des militants marocains de la cause palestinienne ont manifesté, samedi 26 octobre, au Salon international des dattes, contre la présence de l’entreprise israélienne Netafim. Des vidéos partagées sur le Net montrent cette action et l’intervention de la police.

    Le Salon international des dattes Sidattes qui se tient du 25 au 28 octobre à Erfoud, dans le nord-est du Maroc, a été marqué samedi 26 octobre par une manifestation organisée par des militants pro-palestiniens contre la présence de la société israélienne Netafim. Des vidéos montrant les manifestants et leur évacuation par la police ont été largement relayées sur les réseaux sociaux.

    Les militants marocains qui ont manifesté contre cette entreprise spécialisée dans les technologies de l’irrigation ont rapidement été délogés par les forces de l’ordre.

    Après l’intervention de la police, certains des manifestants ont dû être évacués dans des brancards, comme l’atteste une vidéo.

    Campagne contre les dattes israéliennes

    Pratiquement chaque année à l’occasion du mois de ramadan, le collectif BDS Maroc (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) appelle les Marocains à boycotter les dattes israéliennes.

    «Nous essayons de les sensibiliser à l’enjeu politique de la commercialisation de ce genre de produits qui cautionne et soutient la guerre menée par l’armée israélienne contre les Palestiniens de Gaza. Nous les exhortons aussi à être très attentifs à leur origine, souvent camouflée», explique Sion Assidon, membre fondateur du collectif BDS Maroc, cité par Jeune Afrique.

    Officiellement, le Maroc n’entretient aucune relation commerciale avec Israël en raison de sa position de principe en faveur de la cause palestinienne. La présence de dattes israéliennes sur le marché marocain durant le mois de ramadan serait due au marché parallèle.

    Tags:
    boycott, entreprise, salon, Israël, Maroc
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik