Ecoutez Radio Sputnik
    Navire de croisière

    Après un arrêt de plus de 4 ans, les croisiéristes reviennent en Tunisie

    CC0 / renatados
    Maghreb
    URL courte
    0 62
    S'abonner

    Les croisières reprendront en Tunisie à partir de 2020, ont indiqué les compagnies Mediterranean Shipping Company et Global Ports, nouveaux propriétaires du port de la Goulette de Tunis. Ils ont par ailleurs annoncé tout un programme de promotion de la Tunisie comme destination touristique.

    L’armateur Mediterranean Shipping Company (MSC) et le groupe Global Ports, qui ont récemment  acquis le port de la Goulette de Tunis, ont annoncé une reprise des croisières vers la Tunisie après une interruption de plus de quatre ans. Ils ont par ailleurs indiqué que des investissements seront faits pour promouvoir cette destination.

    Ainsi, lors d’une audience accordée par le ministre tunisien du Tourisme et de l’Artisanat, René Trabelsi, à la vice-présidente chargée du développement des ports au sein de MSC, Elizabette De Nardo, et le chef des opérations de Global ports, Stephen Xuereb, ces deux derniers ont présenté le programme d’investissement du groupe qui vise à améliorer les infrastructures du port de la Goulette, considéré comme l’une des meilleures escales de la Méditerranée pour les croisiéristes, rapporte la presse locale.

    Ils ont annoncé que la reprise des croisières en Tunisie débutera en 2020 de manière graduelle, pour atteindre sa vitesse de… croisière en 2021. Par ailleurs, ils ont annoncé la mise en place d’un programme de promotion de la Tunisie en tant que destination touristique sûre et attrayante.

    Pour sa part, René Trabelsi a fait valoir les opportunités de coopération entre la Tunisie et ce consortium mondial de croisières, mettant en en relief l’importance du secteur des croisières pour l’économie du pays et ses impacts positifs sur l’artisanat et le patrimoine culturel, dont les musées et les sites archéologiques.

    Dans ce sens, le ministre a annoncé le lancement d’un programme de diversification des circuits touristiques et culturels qui sera proposé aux croisiéristes, comme le site d’Oudhna à 25 kilomètres au sud de Tunis.

    En 2010, le nombre de croisiéristes a atteint la barre des 930.000, avant que cette activité ne connaisse une forte baisse depuis 2014, puis un arrêt total plus tard.

    Tags:
    écotourisme, tourisme, touristes, Tunisie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik