Maghreb
URL courte
3270
S'abonner

Des habitants de la ville de Tazarine au Maroc ont séquestré un gendarme dans son véhicule au Maroc. Des vidéos de la scène ont été mises en ligne. L’homme avait giflé un homme en Mobylette lors d’un contrôle routier.

Un gendarme a été séquestré le 23 octobre dans sa voiture à Tazarine, dans le sud-ouest du Maroc, relate France 24. Le militaire avait giflé un civil qu’il avait arrêté pour un contrôle.

Mercredi 23 octobre, Mohamed M’lalou, professeur dans un lycée, se rend au travail en Mobylette. Sur la route il est arrêté par un gendarme dans le village de Tazarine. Ce dernier lui demande les papiers du cyclomoteur, part avec et tarde à revenir.

Le deux-roues stationné en pleine rue commence à bloquer la circulation, rapporte un témoin. Le professeur demande ses papiers au gendarme qui refuse de les lui rendre avant de l’informer que sa mobylette va être réquisitionnée.

Mohamed M’lalou coupe alors le moteur et laisse son véhicule sur la route. Le gendarme et un de ses collègues essayent de déplacer la Mobylette. Le ton monte. Le militaire frappe l’homme au visage, avant de lui prendre son téléphone et son casque.

La situation s’envenime après l’agression. Les habitants commencent à affluer et à les encercler. Ce n’est pas la première fois qu’un gendarme s’en prend physiquement à un citoyen dans la région, explique France 24.

Le gendarme se réfugie dans sa voiture. Les habitants le suivent et l’obligent à y rester jusqu’à l’arrivée du responsable local de la gendarmerie. La route est restée bloquée de 11 à 17h, souligne la chaîne d’information.

Lire aussi:

De nouveaux cas de coronavirus détectés en France
Un «tueur de chiens» vivant dans l’eau découvert sur une plage australienne - photo
Litres d’eau, nourriture: quels produits acheter et stocker en cas de pandémie?
Le nombre de contaminations au coronavirus explose en France
Tags:
Maghreb, agression, gendarmes, Maroc
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook