Maghreb
URL courte
1622
S'abonner

Lors d’une cérémonie officielle en Mauritanie, le ministre marocain de la Culture et du Sport a écorché le nom du chef de l’État du pays, Mohamed Ould El-Ghazouani, en sa présence, alors que son discours était retransmis en direct à la télévision nationale.

Le ministre marocain de la Culture et du Sport Hassan Abyaba, qui représentait le roi Mohammed dimanche 10 novembre à la 9e édition du Festival des villes anciennes en Mauritanie, s’est emmêlé les pinceaux en prononçant le nom du nouveau Président de la République de la Mauritanie.

En effet, lors de son allocution en début de festival à Chenguit, dans le sud-est de la Mauritanie, le ministre marocain a appelé le Président mauritanien Ould Azzouzi, au lieu de Ould El-Ghazouani, en sa présence. Retransmise en direct à la télévision nationale, la bourde de M.Abyaba n’est pas passée inaperçue.

Il s’agit de la première apparition publique nationale du Président mauritanien depuis son investiture.

Mohamed Ould El-Ghazouani a été investi Président de la République mauritanienne le 1er août 2019. Il a succédé à Mohamed Ould Abdelaziz qui a passé 11 ans à la tête de l'État.

Lire aussi:

Une voiture percute une terrasse à Paris, faisant au moins un mort et plusieurs blessés
Un film américain anti-avortement diffusé par C8 suscite une polémique, deux doubleurs refusant de participer
Pagaille au parlement italien après que des députés se sont insurgés contre le pass sanitaire - vidéo
Ce pays pourrait rapidement devenir «un super-propagateur du Covid»
Tags:
bourdes, bourde, Mauritanie, Maroc
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook