Maghreb
URL courte
5164
S'abonner

Malgré la situation en berne de l’économie mondiale, l’industrie marocaine a créé 66.000 emplois durant le 1er semestre de l’année en cours, a annoncé le ministre marocain de l’Industrie.

Durant la première moitié de l’année en cours, l’industrie marocaine a créé des dizaines de milliers d’emplois, a affirmé Moulay Hafid Elalamy, ministre de l'Industrie, du Commerce, de l'Investissement et de l'Économie numérique. Il s’est exprimé lors d’une rencontre organisée par l’Association marocaine des exportateurs (ASMEX) sous le thème: Fiscalité déterminante pour le développement des exportations.

«En dépit d’une conjoncture mondiale compliquée, l’industrie marocaine a créé plus de 66.000 emplois lors du premier semestre 2019», a déclaré le responsable, selon le site d’information Maroc Diplomatique.

Par ailleurs, évoquant les objectifs de la stratégie industrielle du pays, le ministre a affirmé que «l’État était disposé à faire des efforts colossaux de façon à ce que l’économie nationale fasse un saut qualitatif».

Quelques chiffres

Selon les statistiques officielles du Haut-Commissariat au plan (HCP), entre le troisième trimestre de 2018 et la même période de 2019, l’économie marocaine a créé 262.000 emplois en milieu urbain et en a perdu 119.000 en milieu rural, soit une création nette de 143.000 emplois.

Une année auparavant, selon la même source, entre le troisième trimestre de 2017 et la même période de 2018, l'économie marocaine avait créé 201.000 emplois.

Le secteur des services a créé 336.000 emplois et celui du BTP 37.000. Cependant, l’«agriculture, forêt et pêche» en a perdu 204.000 et l’«industrie y compris l'artisanat» 26.000, précise le HCP.

Lire aussi:

Un automobiliste fonce sur une foule en Allemagne, un mort et des blessés
Attentat de Nice: «c’est le début de la guerre civile en France»
Nice: l'une des victimes «présente un égorgement très profond de l’ordre d’une décapitation»
Tags:
offre d'emploi, sous-emploi, emploi, création, industrie aéronautique, industrie alimentaire, industrie automobile, zone industrielle, industrie, roi Mohammed VI du Maroc, gouvernement marocain, Maroc
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook