Maghreb
URL courte
511467
S'abonner

La présidente de l’association marocaine Solidarité féminine a déclaré que sur les 50.000 enfants qui naissaient hors mariage au Maroc, 8.000 étaient laissés-pour-compte.

Lors de la réunion annuelle de l’ONG espagnole Movimiento por la paz (Mouvement pour la paix), la présidente de l’association marocaine Solidarité féminine Aïcha Ech-Chenna a déclaré que des dizaines de nouveau-nés de mères célibataires étaient jetés quotidiennement «à la poubelle» au royaume chérifien.

​«La réalité est que 50.000 enfants naissent hors-mariage chaque année, dont plus de 8.000 sont abandonnés immédiatement», a déclaré Mme Ech-Chenna citée par le journal espagnol Mujerhoy. «En moyenne, 24 bébés sont jetés à la poubelle chaque jour» au Maroc, a-t-elle affirmé, soulignant qu’«il n’y avait pas de nombre officiel de mères célibataires, mais il y a 10 ans, elles étaient déjà plus d’un demi-million».

Pour Aïcha Ech-Chenna, la meilleure façon d’aider ces jeunes mères souvent abandonnées par leur compagnon est de leur apprendre à «être autonomes, à regagner l’estime de soi, à être responsables, car une autre vie dépend d’elles». «Avant d’être quelque chose avec laquelle la société les étiquette [des prostituées, ndlr], elles sont des mères», a-t-elle ajouté.

Selon le rapport annuel de la politique pénale du ministère public marocain cité en juin par l’agence de presse espagnole EFE, 3.048 personnes ont fait l’objet d’une action en justice pour «délit d’adultère» en 2018. La même source indique que 170 marocains ont été déférés devant la justice pour «homosexualité» et 73 autres pour «avortement».

Lire aussi:

Une Chinoise venant de Wuhan dupe les autorités françaises et entre à Paris avec de la fièvre
La journée des câlins «dégénère» sur le plateau de TPMP d’Hanouna - vidéo
Alerte en Algérie après la réapparition du poisson lièvre
Tags:
bébé, famille monoparentale, famille, Maroc
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik