Ecoutez Radio Sputnik
    satellite

    Le bilan 2019 des satellites marocains Mohammed VI «A» et «B» révélé

    © CC0 / Pixabay/Free-Photos
    Maghreb
    URL courte
    3207
    S'abonner

    En 2019, les satellites marocains Mohammed VI-A et Mohammed VI-B ont permis le balayage de 250.000 kilomètres carrés et la production de 370 cartes exploitées dans l’agriculture, l’environnement et l’aménagement du territoire, indique un rapport officiel.

    Depuis leur lancement en novembre 2017 et 2018 avec la collaboration de la France, les deux satellites marocains Mohammed VI-A et Mohammed VI-B ont accompli un important travail dans les secteurs de l’agriculture, de l’environnement et de la prévision des changements climatiques, indique un rapport de la mission des deux satellites, cité par le quotidien arabophone Al Ahdath Al Maghribia.

    ​Ainsi, selon le document consulté par le média, les deux satellites ont couvert pas moins de 250.000 kilomètres carrés en 2019 et ont permis de réaliser environ 370 cartes exploitables dans les domaines de l’agriculture et de l’environnement.

    L’agriculture et l’environnement

    Le rapport explique que les images de haute définition fournies par les deux appareils offraient des données précieuses pour une meilleure connaissance du littoral du royaume chérifien ainsi qu’un contrôle optimal des changements des fonds de pêche.

    Par ailleurs, les mêmes images ont permis d’affiner les cartes et les relevés topographiques, de définir avec exactitude les positions des terres agricoles et des sources d’eau et de lutter avec efficacité contre la désertification.

    ​Pour ce qui est de l’impact sur l’aménagement du territoire, les données fournies par Mohammed VI-A et Mohammed VI-B ont permis une meilleure connaissance des zones urbaines tout en aidant à la préservation des terres agricoles face à une construction anarchique.

    Les perspectives

    Compte tenu des résultats fournis par les deux satellites, y compris dans le domaine de l’observation militaire (dont les données sont frappées du sceau du secret Défense), le rapport annonce la signature de plusieurs conventions entre le Centre de télédétection spatiale et plusieurs ministères. Le but est de fournir des cartes exploitables à chacun de ces départements.

    Enfin, le quotidien souligne que le Maroc souhaite accroître ses capacités technologiques dans le domaine des satellites. En effet, le royaume chérifien lancera en 2020 un programme de construction de petits satellites, notamment basés sur les nanotechnologies, qui seront développés dans des universités spécialisées.

    Lire aussi:

    Elle tente d’ouvrir les mâchoires d’un puma pour en arracher son chien
    De minuscules «koalas» trouvés sur les coussinets de chiens envahissent la Toile – photos
    Incident en coulisses de Miss France: une candidate évacuée de la scène en larmes
    Tags:
    environnement, satellites militaires, satellite, Maroc
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik