Maghreb
URL courte
5335
S'abonner

En 2016, le commerce bilatéral entre le Maroc et la Russie a enregistré 3 milliards de dollars d’échanges, indique une étude de l’Économiste, qui précise que le Maroc est en bonne voie pour devenir le premier partenaire commercial de la Russie en Afrique.

En 2016, les échanges commerciaux entre le Maroc et la Russie ont été 15 fois supérieurs à ceux réalisés durant la décennie précédente, indique le site d’information marocain l’Économiste. En 2018, le volume des échanges a également augmenté, selon la même source.

Ainsi, le média précise qu’en 2016, les échanges ont atteint 3 milliards de dollars, soit 15 fois plus que ceux réalisés au cours de la décennie passée. Ainsi, le Maroc est en bonne position pour devenir «le premier partenaire commercial économique de la Russie en Afrique», ajoute la même source.

Par ailleurs, le média indique que le volume des échanges au cours des sept premiers mois de 2018 a atteint 900 millions de dollars, essentiellement grâce à l’augmentation des exportations agricoles.

À titre d’exemples, L’Économiste écrit que le royaume chérifien a exporté pour 1,3 milliard de dirhams (122,3 millions d’euros) d’agrumes vers la Russie, devenant ainsi son premier fournisseur. L’exportation de tomates a atteint 900 millions de dirhams (84,7 millions d’euros).

Le Maroc a pour sa part importé en 2018 depuis la Russie pour 7,6 milliards de dirhams (715 millions d’euros) de produits pétroliers et 1,547 milliards de dirhams (145, 52 millions d’euros) de blé.

Le secteur du tourisme

L’Économiste révèle que pas moins de 55.000 touristes russes ont visité le Maroc en 2018.

Le gouvernement marocain s’est fixé pour objectif d'atteindre 100.000 touristes à l’horizon 2020.

Pour cela, les autorités du royaume ont prévu d’accélérer le développement de l’offre balnéaire et le renforcement des liaisons aériennes avec la Russie.

En mars 2016, à l'invitation du Président russe, le roi Mohammed VI s'était rendu à Moscou. Cette visite d'État avait permis de renforcer les relations bilatérales entre les deux pays. Plusieurs conventions avaient alors été signées, notamment dans le domaine économique, dont la plus importante a été l'établissement d'un accord de libre-échange pour lequel des négociations sont toujours en cours.

Un vent de fraîcheur souffle sur les relations bilatérales entre les deux pays depuis le sommet Russie-Afrique à Sotchi.

Lire aussi:

Un astéroïde géant fonce droit sur la Terre
Un poisson saute hors de l’eau et transperce le cou d’un pêcheur – photo choc
Coronavirus: l'épidémie «s'accélère», la situation est «grave», selon Xi Jinping
Tags:
échanges commerciaux, commerce, Russie, Maroc
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik